Face à la décision de la cour constitutionnelle sur l’État d’urgence, Francine Muyumba est revenue sur un autre point

La classe politique congolaise serait sur le point de dire à voix basse que le début sur l’État d’urgence en RDC est loin d’être clos.
Malgré la décision de la cour constitutionnelle sur la conformité de l’État d’urgence décrété par le chef de l’État, Félix Tshisekedi, les mots et les paroles ne cessent de tomber au sein de l’opinion politique de la place.
Hier mardi 14 avril, Francine Muyumba a tweeté : << Il y’a une différence entre la suspension des plénières et le fonctionnement des bureaux Parlement. Après l’arrêt de la cour, il y a tjrs la nécessité d’une loi sur les modalités d’application de l’État d’urgence. Il faut aussi noter que l’État d’urgence prend fin le 23 à minuit >>.

A LIRE  «UDPS est le seul parti au monde qui applaudit la transhumance et le vagabondage politique» (Arlette Odia)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.