Détenu à la prison centrale de Makala, Vital Kamereh serait dans un état à craindre !

Selon un article publié par nos confrères de média congo.net, il s’avère que le directeur du cabinet du chef de l’État, Vital Kamereh ne se porte pas bien. C’est-à-dire, ce dernier a des problèmes de santé qui semble menacer son état physique depuis hier mardi 21 avril.
Malgré des examens des médecins cardiologues qu’il a eu le même jour dans la matinée, la source rapporte que le président de l’Union pour la nation congolaise-UNC semble avoir des problèmes liés à la respiration.
Dans une brève interview accordée par un détenu à un média de la place, relayée par média congo.net, le prisonnier a déclaré : << Un très mauvais signe. Kamerhe est en danger >>.
Pour rappel, VK est en détention provisoire à la prison centrale de Makala depuis le 8 avril dernier après son audience de plus ou moins 4 heures à la cour d’appel de Kinshasa/Matete. Sa détention provisoire cadre avec les incompréhensions autour des travaux des 100 premiers jours du Président de la République.
Aussitôt qu’il a été arrêté, ses militants de Bukavu ont manifesté leur mécontentement à travers des marches pacifiques afin de demander la libération sans condition de leur chef, mais en vain.
Depuis sa cellule de Makala, le patron de l’UNC dans sa casquette de pacificateur, a appelé ses militants au calme tout en faisant preuve d’un état non craintif.
À deux reprises, il a formulé les lettres de demande de liberté provisoire qui d’ailleurs, étaient rejetées par les juges.
Pour ses avocats, ce comportement est un signe de violation du droit de leur client de bénéficier d’une liberté provisoire, aussi longtemps que sa fuite n’est pas à craindre et qu’il était toujours le Directeur de Cabinet de l’actuel Président.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.