Rester informé sur l'actualité de la RDC et d'ailleurs

Situation Épidémiologique en RDC

lundi, octobre 25, 2021
57,432
Personnes infectées
Updated on October 25, 2021 10:27 am
5,411
Personnes en soins
Updated on October 25, 2021 10:27 am
50,930
Personnes guéries
Updated on October 25, 2021 10:27 am
1,091
Personnes mortes
Updated on October 25, 2021 10:27 am

« Alexis Thambwe Mwamba a déshabillé le Sénat et déshonoré la République toute entière »(ACAJ)

Les propos discourtois du Président du Sénat Alexis Thambwe Mwamba envers la sénatrice Bijoux Goya Kitenge, ne cessent de faire couler les encres et salives. L’Association Congolaise pour l’Accès à la Justice (Acaj) à travers sa section « femme » condamne cette violence qu’elle qualifie  d’inouïe sur la sénatrice Bijoux Goya.
Pour cette ONG, Thambwe Mwamba s’est lancé avec une violence inouïe sur la sénatrice Bijoux Goya Kitenge en l’insultant avec dédain devant tous les sénateurs.
« Alexis Thambwe Mwamba s’est déshabillé, à déshabillé Bijoux Goya, a déshabillé le Sénat et déshonoré la République toute entière. Il a enfreint l’article 90 du Règlement d’Ordre Intérieur du Sénat qui dispose que: Sont interdites, toute imputation, toute attaque personnelle, toute interpellation d’un sénateur, toute manifestation ou interruption troublant l’ordre de la séance », a déclaré l’ACAJ.
Par ailleurs, cette ONG demande la démission d’Alexis Thambwe Mwamba et plaide pour la protection des femmes Politiques.
« Les femmes en politique sont chosifiées et maltraitées. Cette situation doit cesser immédiatement. Elles doivent être protégées contre les violences masculines. Derrière cet exploit de la honte que le Président du Sénat a réalisé de cache le déni de l’éthique politique, de l’intégrité et de la redevabilité », a dénoncé l’ONG Acaj.
Rappelons que lors de la plénière du jeudi 30 avril, certains propos polémiques ont été émis par le président du Sénat qui était invité à apporter des éclaircissements dans la passation des marchés des travaux de transformation de l’hémicycle et ses dépendances exécutés peu avant l’ouverture de la session ordinaire du mois de mars 2020.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.