RDC: Les marches organisées par le Comité laïc de coordination brutalement dispersées!

Les marches organisées, ce dimanche matin 25 février, à la sortie des messes, à l’appel du Comité laïc de coordination (CLC) ont été violemment dispersées par les forces de l’ordre à Kinshasa et dans plusieurs grandes villes du pays par des tirs de gaz lacrymogènes et des tirs à balles réelles. Le bilan fait désormais état de deux morts. Un mort et deux blessés par balle à Kinshasa, bilan corroboré par plusieurs sources. Plusieurs personnes sont portées disparues.
A en croire une source, ces interppelés ont été jetés au fleuve Congo. Freddy Mayele, Elysée Tshibola, Mimi Zazi, fiston Kashala, Florance Kanyinda, Solange Mavinga Flory Ngoyi, Franck Bola, Faustin Makondele et Alain Makengo sont jusqu’à ce jour introuvables.
Par ailleurs, les forces de sécurité ont tiré des gaz lacrymogènes dans trois maternités de Kinshasa, la capitale où les manifestants s’étaient réfugiés, menaçant ainsi la vie de nouveau-nés.
Cette nouvelle journée de marche à l’appel du Comité laïc est contre le maintien au pouvoir du président Joseph Kabila qui était également interdite à l’intérieur du pays.
Serge Bokatola/Bnews

A LIRE  Coronavirus/RDC : Le premier ministre sensibilise les chefs des confessions religieuses

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.