Kananga : la marche de la LUCHA réprimée par la police

La marche du mouvement citoyen Lutte pour le changement (LUCHA), organisée dans le but d’exiger le départ de Mamie Kakubi, maire de la ville de Kananga, a été réprimée ce vendredi 15 février, dans ladite ville par la police.
Celle-ci, à en croire la LUCHA, «a surgi tirant dans tous les sens», avant d’arrêter une vingtaine de manifestants. Parmi les militants, cinq ont été blessés, dont deux gravement.
Selon la même source, un des militants du nom de Patient Mukendi, a été poignardé par le capitaine Kabata.
De ce fait, ce mouvement citoyen condamne ce qu’il qualifie de «forte répression» et «appelle aux poursuites judiciaires contre les forces de l’ordre, en commençant par le capitaine Kabata».
Rappelons que la LUCHA exige la démission de Mamie Kakubi, car elle la juge inactive dans la gestion de la situation sécuritaire inquiétante constatée presque chaque jour dans la ville de Kananga, au Kasaï-Central.
Eunice Luyeye

A LIRE  RDC-Télécoms: les mensonges du patron des PT-NTIC mis à nu!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.