fbpx

Rester informé sur l'actualité de la RDC et d'ailleurs

Situation Épidémiologique en RDC

mercredi, décembre 2, 2020
12,859
Personnes infectées
Updated on 02/12/2020 3:35 am
861
Personnes en soins
Updated on 02/12/2020 3:35 am
11,663
Personnes guéries
Updated on 02/12/2020 3:35 am
335
Personnes mortes
Updated on 02/12/2020 3:35 am

Musique congolaise, refus du concert de Fally et ses contours, une erreur qui tend vers la décrépitude de la culture RDCienne




Le refus du concert de Fally Ipupa dans la salle mythique d’Accor Arena, ex Bercy par les combattants de l’Europe ne laisse aucun artiste musicien congolais dans le silence. C’est aussi une question qui ne cesse de chipoter la scène musicale congolaise.

Si avant c’était à Ferre Gola, Deplick, Fabregas et tant d’autres artistes de soutenir Fally Ipupa sur la tenue dudit concert, Ngiama Makanda dit Werrason n’est pas en reste actuellement. Hier lundi 24 janvier, Sankara Dekunta, l’une des bouches autorisées de l’orchestre Wenge Musica Maison Mère-WMMM du roi de la forêt a encouragé les congolais ainsi que les amoureux de la musique congolaise d’acheter de plein gré leurs billets afin de soutenir Dicap la merveille qui se produira le 28 février 2020 dans cette grande salle mythique.

Face à cette tragédie, l’on ne sait comprendre si l’Aigle comme on l’appelle, signera son concert à cette date qui hâte à grand pas. Et si oui, la question serait de comprendre si ce concert aura lieu dans quel climat ?

Défis et ras-le-bol

Rappelons que les congolais vivants en Europe, singulièrement ceux de la France et de la Belgique refusent les productions de leurs compatriotes depuis 2010 sous prétexte que le pays va mal, notamment à Beni où les milliers des congolais ne cessent de perdre leurs vies à cause des tueries à répétion. Aussi longtemps que ce problème ne sera réglé, ces derniers pensent qu’il n’y aura aucune importance pour que les artistes congolais se produisent dans l’espace Européen.

Musique congolaise, refus du concert de Fally et ses contours, une erreur qui tend vers la décrépitude de la culture RDCienne 1

L’artiste de renommé international, auteur de plusieurs chansons connues à l’échelle mondiale, le professeur ou encore Fally Ipupa a pour sa part déploré le comportement de ses propres frères. Il a tenu ces quelques mots touchants il y a quelques jours passés : « Je regrette que l’ennemi du congolais ne soit que son frère. Et cela s’est démontré noir sur blanc par la haine juxtaposée qui ne contribue pas au développement de notre pays. Je n’accepte pas qu’une personne qui mène une vie aisée en Europe et n’a jamais mis ses pieds à Beni, puisse me parler de la situation dans cette partie de notre Congo où je dénonce personnellement nuit et jour, dans mes interventions médiatiques ».

Les avantages de ce concert

A en croire les déclarations récentes du fils spirituel et idéologique de Koffi Olomide, une partie des recettes de ce concert sera déversé à l’hôpital Panzi du docteur Denis Mukwege au Sud-Kivu. Signifions que c’est un acte pourtant à applaudir. Un geste qui stipule également la bonne volonté de cet artiste qui tient au bien-être de cette population de l’Est du pays.

Entre le devoir d’user d’un quelconque rapport de force d’un camp ou d’un autre, le climat d’entente serait beaucoup souhaitable pour le développement de la culture RDCienne. En d’autre termes, il n’est pas exclu de se mettre autour d’une table afin de trouver un compromis sur ce sujet de grande envergure, d’autant plus que les camps des combattants sont maintenant divisés.

Imbroglio

Refuser les concerts serait sur le point de renvoyer à plusieurs conceptions. Si le temps de la musique n’a pas encore sonné, que dirons-nous pour certains autres éléments de divertissements du pays ?

Il faut rappeler à l’opinion publique qu’à ce net moment où l’insécurité sévit la partie est du pays, deux clubs de football de cette contrée de la république, au sein de la Linafoot, sont alignés à cette aventure sportive. Martelons que ces clubs jouent des matchs même dans leurs villes respectives. Un exemple qui renvoi à la bonne réflexion des combattants et combattantes.

Il sied de noter que ce refus ne favorise en rien l’avancement de ce grand pays qui est la RDC. Bien au contraire, il stagne le développement culturel de la nation. Dit-on tantôt qu’  »un peuple sans culture est un peuple mort ».

La musique congolaise vend d’une manière ou d’une autre une partie de la culture du pays. Les productions des concerts des artistes partout à travers le monde renforcent bien évidemment la capacité de faire valoir le talent et la culture dans les bonnes guerres loyales ainsi que dans le partage des cultures à travers le monde. Il reste à savoir si l’artiste réussira ce pari qui semble inquiétant à l’égard de tous.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Musique congolaise, refus du concert de Fally et ses contours, une erreur qui tend vers la décrépitude de la culture RDCienne 3

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.