fbpx

Rester informé sur l'actualité de la RDC et d'ailleurs

Situation Épidémiologique en RDC

vendredi, octobre 23, 2020
11,097
Personnes infectées
Updated on 23/10/2020 8:05 am
414
Personnes en soins
Updated on 23/10/2020 8:05 am
10,379
Personnes guéries
Updated on 23/10/2020 8:05 am
304
Personnes mortes
Updated on 23/10/2020 8:05 am

Angoissé par la situation dans l’est du pays, FAYULU a donné sa position !




« Beaucoup de commandants qui sont là-bas viennent de CNDP et de M23. Et la population n’a pas confiance à ces militaires là et ses commandants », tel est l’extrait des propos tenus par Martin FAYULU face à la situation qui ne cesse d’éroder le gouvernement de la République Démocratique du Congo depuis la nuit de temps.

Du jour au lendemain, la ville de Beni compte des morts comme si l’on était dans un abattoir. Les troupes rebelles ravagent tout à leur passage. Des milliers d’habitants ont dû quitter leurs milieux de vie respectifs à cause de cette situation.
A ce jour, la société civile de Beni a compté plus de 300 morts dans les attaques réalisées par les combattants ADF. Notons que ces rebelles opèrent jusqu’à Ituri.

Tenant compte de cette situation, FAYULU pense que cette question ne sera traitée convenablement tant que bon nombre des commandants qui dirigent l’armée congolaise seront ceux qui ont été natifs de CNDP et de M23.

Toutefois, il estime que le gouvernement a intérêt à revenir sur la stratégie proposée par lema société civile de la ville de Beni et des élus de cette contrée.

«  Il y’a la société civile qui a lancée des alertes mais à chaque fois qu’on lance des alertes, les FARDC arrivent quand les gens sont tués. Le problème aujourd’hui c’est que la stratégie a été mal pensée et mal montée. Et on se demande pourquoi ? Est-ce d’une façon délibérée que la population fuit leur contrée ? Ets-ce que les militaires des FARDC sont motivés ? Et pourquoi on ne répond pas à la demande de la société civile et des députés de la région ? Qui ont demandé le déplacement pur et simple des troupes et des commandants issus des opérations de brassages et de mixages ? »

A ces quelques questions que s’est posée FAYULU, seules les autorités concernées peuvent soit répondre, soit mener des actions allant dans le sens de stabiliser la paix dans la partie Est de la RDC. Notamment Béni et Ituri.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Angoissé par la situation dans l’est du pays, FAYULU a donné sa position ! 2

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.