fbpx

Rester informé sur l'actualité de la RDC et d'ailleurs

Situation Épidémiologique en RDC

vendredi, octobre 23, 2020
11,097
Personnes infectées
Updated on 23/10/2020 9:06 am
414
Personnes en soins
Updated on 23/10/2020 9:06 am
10,379
Personnes guéries
Updated on 23/10/2020 9:06 am
304
Personnes mortes
Updated on 23/10/2020 9:06 am

Commune de Selembao : la route principale en lambeau !




La route principale de la commune de Selembao est dans un état de délabrement total.  Et c’est de l’avenue de la libération jusqu’à approcher le rond-point Molaert. Pourtant, cette route est l’une des avenues importantes qui permet à bon nombre des Kinois d’atteindre leurs différents lieux de travail facilement.

À partir du marché de Selembao, une érosion récente ne permet pas aux véhicules de circuler avec quiétude. Les chauffeurs s’en inquiètent pour leurs engins.

Un chauffeur interrogé par notre rédaction à ce sujet a fait comprendre ceci : <<  cette route est vraiment abandonnée au triste sort de ses usagers. Tandis que la population de cette contrée est tellement nombreuse. Les pièces de nos voitures se détériorent de plus en plus à cause de son mauvais état >>.

Cette route, s’il faut le redire ici, ressemble à un chantier inachevé par son propriétaire. Dans le contexte dudit sujet, le propriétaire serait le gouvernement provincial de Kinshasa. Celui-ci aurait donc abandonné cette route qu’il aurait dû protéger pour le bien de ses dirigés. D’autant plus que la commune de Selembao est l’une des communes de trouvant en plein centre ville. Notons aussi que Selembao avoisine les communes de Ngaliema, Bandalungwa ainsi que celle de Mont-ngafula.

Cette situation profite aux chauffeurs afin d’user de ce phénomène bien connu par les Kinois << demi terrain >>. Un phénomène pourtant mal consommé par les usagers de cette route. Conséquence : le trajet habituel de Bandalungwa-Molaert qui était taxé à 300Fc revient maintenant à 500Fc à partir de 18h.

Doléances

Selon les témoignages des vendeurs de ce grand marché communal, l’on retrouve la boue même pendant  la saison sèche sur les érosions provoquées en plein macadam. Cette eau viendrait de plusieurs maisons en manque de canalisation.

Les habitants de ladite commune implorent l’implication personnelle du premier citoyen de la ville de Kinshasa,  Ngobila Mbaka. Car s’il veut réussir son opération <<Kin Bopeto>> proclamée y’a quelques mois, le chef devrait penser aussi à la réhabilitation des routes. Tel est le cas de la route principale de Selembao qui cause amertume dans le chef des passagers. Les saletés qui s’y trouvent provoquent diverses maladies. Dans la mesure où l’hôtel de ville s’impliquerait dans cette affaire, les Kinois seraient épargnés de plusieurs maux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Commune de Selembao : la route principale en lambeau ! 2

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.