fbpx

Rester informé sur l'actualité de la RDC et d'ailleurs

Situation Épidémiologique en RDC

vendredi, octobre 23, 2020
11,097
Personnes infectées
Updated on 23/10/2020 10:07 am
414
Personnes en soins
Updated on 23/10/2020 10:07 am
10,379
Personnes guéries
Updated on 23/10/2020 10:07 am
304
Personnes mortes
Updated on 23/10/2020 10:07 am

38è anniversaire de l’UDPS : Kabund prêt dans le combat visant à sauvegarder la continuité de l’UDPS !




L’union pour la Démocratie et le Progrès Social-UDPS vient pour sa première fois depuis qu’il est au pouvoir, célébrer son 38e année d’existence. Le décor planté dans l’avant-midi, les militants cantonaient les chants de gloire à l’honneur de ce parti historique du pays. C’est sous le coup de 15 heures que cette célébration a marqué les esprits des combattants, de l’ensemble de la population kinoise ainsi que de tous les cadres et militants venus de partout à travers le monde. Bref, une ambiance totale a régné au stade des Martyrs de la Pentecôte.

Kabuya face au devoir de l’histoire

Le mot de circonstance a été lu par le secrétaire général du parti, Augustin Kabuya. De prime à bord, ce dernier a brossé dans la foulée le contexte historique qui a conduit à la création de ce parti par les 13 parlementaires qui avaient envoyé à cette époque, une lettre au puissant dictateur du Zaïre, à savoir Joseph Désiré Mobutu afin lui faire parvenir leurs inquiétudes sur sa gestion du pays.

Le numéro 2 du parti cher au feu docteur Étienne Tshisekedi wa Mulumba a ensuite rappelé tout en prenant soins d’expliciter quelques réalisations du chef de l’État Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo après seulement une année au pouvoir dans son programme des 100 jours.

Propos encourageants aux jeunes du parti

Prennant la parole à son tour, Monsieur Protain Lumbu, l’un des fondateurs qui était alors le plus jeune parlementaire des 13 fondateurs dudit parti a expliqué certains axes. L’homme a salué le courage qui avait caractérisé leur combat face au puissant Mobutu. Il a tenu à féliciter tous ceux qui ont concouru pour la survie de l’UDPS jusqu’à ce jour. Le travail étant bien battu, l’UDPS est aujourd’hui au sommet tout en portant l’étiquette du parti présidentiel. Il n’a pas manqué d’encourager les jeunes à faire preuve de ce même courage qu’ont usé les 13 jeunes jadis, pour barrer la route à tous ceux qui œuvrent pour la déstabilisation de la République Démocratique du Congo.

Kabund face aux combattants

Tour à tour, le Président ai, Jean Marc Kabund a dans son introduction adressé ces propos de réconfort à l’égard des combattants venus nombreux assister à cet événement de grande envergure : << Combattantes et combattants, en ce jour de grande célébration du 38è anniversaire de notre parti, nous vous saluons et vous félicitons pour votre engagement >>. Il renchérit : << Par la même occasion, nous vous souhaitons un Joyeux anniversaire >>.  Le brave homme qui a su porter une lourde charge jusqu’à mener l’un de leurs à la magistrature suprême n’a pas manqué de faire preuve d’une pensée pieuse à l’encontre de la figure emblématique autrement dit Sphinx de Limete. << Depuis la disparition de notre leader Étienne Tshisekedi, nous avons traversé des moments difficiles.  Des moments marqués pas des trahisons, mais vous les combattants, vous avez fait preuve de fidélité à notre idéologique. Vous avez été d’un soutien nécessaire dont le parti avait plus besoin >>, a-t-il lâché.

Par ailleurs, JMK a invité les militants de son parti à ne pas baisser les bras. Bien au contraire, à poursuivre le combat mené par les 13 parlementaires, un combat qui a conduit à la création de ce parti. À l’en croire, l’UDPS a bel et bien intérêt à protéger chaque parcelle du pouvoir déjà conquise.

<< La victoire que nous avons célébré l’an dernier à l’occasion de l’avènement de Félix Tshisekedi à la tête du pays n’a été totale. Face à cette réalité, le combat doit se poursuivre et en même temps, nous devons protéger et conserver chaque parcelle du pouvoir déjà conquise en ce jour. Nous sommes au pouvoir aujourd’hui, demain et éternellement. Nous sommes les descendants des 13 parlementaires. Nous avons hérité d’un parti héroïque que chacun de nous devra faire la promotion. Notre option pour le peuple d’abord demeure non négociable. Nous devons donner à ce peuple du travail, une justice équitable, des soins de santé et une formation adéquate. Nous allons livrer un combat de corps à corps contre tous ceux qui osent saboter les actions de l’UDPS >>. Il a énoncé que son parti devra se donner dans les jours à venir des nouveaux atouts pour sa survie.

<< Il nous faut injecter une certaine fluidité. Une bonne dose de réalisme dans notre mécanisme de fonctionnement. Nous allons mettre sur pied une commission qui posera les bases de cette réflexion. Nos adversaires ayant aucune culture démocratique, usent de nos querelles internes pour manipuler les plus faibles d’entre nous. Malgré ça, nous avons un état d’esprit qui nous protège contre toute tentative de déstabilisation extérieure >>.

Dans sa chute, il n’a pas oublié de jeter les fleurs en la personne du chef de l’État, Félix Tshisekedi. Il a estimé que le garant de la nation a réussi à réintégrer le pays dans le concert des nations avec sa belle diplomatie. Il a aussi salué la bravoure des Forces Armées de la République Démocratique du Congo-FARDC qui se sont battus durement pour la paix du pays.

Tout est bien qui finit bien, l’UDPS a clôturé sa manifestation en beauté.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

38è anniversaire de l'UDPS : Kabund prêt dans le combat visant à sauvegarder la continuité de l'UDPS ! 2

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.