fbpx

Rester informé sur l'actualité de la RDC et d'ailleurs

Situation Épidémiologique en RDC

mardi, octobre 27, 2020
11,174
Personnes infectées
Updated on 27/10/2020 7:16 am
401
Personnes en soins
Updated on 27/10/2020 7:16 am
10,468
Personnes guéries
Updated on 27/10/2020 7:16 am
305
Personnes mortes
Updated on 27/10/2020 7:16 am

RDC-économie : Félix Tshisekedi s’engage à propulser le secteur de finance !




Couac au sein du secteur des finances de la République Démocratique du Congo. En ce même moment, le Président Congolais, Félix Tshisekedi veut faire de la mobilisation des recettes de l’Etat une priorité des priorités lors de son exercice de pouvoir. Notons que dans cette perspective, certaines sources renseignent que les partenaires de la RD Congo sont en attente d’un plan de trésorerie. Ce document qui devait en principe être disponible depuis fin janvier ne voit guère le jour jusque-là.

Une petite polémique a été créée par les représentants du fonds monétaire international-FMI en décembre dernier à Kinshasa, une polémique qui qualifiait le budget exercice 2020 <<d’irrealiste>>. Avec un budget estimé à 11 milliards de dollars, soit deux fois plus élevé que celui mobilisé par la RDC en 2019. Ainsi, vue la situation qui prévaut au pays de Tshisekedi, pour ne pas le dire, la suspension des activités à la mine de Mutanda qui représentait 20 pourcent des exportations de cuivre et de colbalt et 40 pourcent de l’impôt sur les bénéfices, les recettes minières qui constituent la colonne principale du budget, devraient être moins intéressantes que l’année dernière.

Budget 2020: réalité ou utopie ? 

Selon la RFI, dans le dernier rapport du FMI, les autorités congolaises avaient accepté de baser l’exécution du budget 2020 sur des prévisions plus réalistes. Il s’agit pour celà d’avoir une estimation plus juste de ce que l’Etat congolais va pouvoir dépenser cette année.

À titre de rappel, la RDC a toujours été vue comme l’un des maillots faible de l’Afrique subsaharienne en matière de mobilisation des recettes. Compte tenu des difficultés palpables sur terrain, à en croire certains officiels, même si le pays passe aux importantes réformes dans sa manière de s’engager, le plan de trésorerie n’atteindra peut être pas les 11 milliards de dollars promis par le gouvernement. Toutefois, la lutte étant ouverte, le chef de l’Etat s’est engagé personnellement afin de propulser ce secteur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RDC-économie : Félix Tshisekedi s'engage à propulser le secteur de finance  ! 2

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.