Crise au Lac Kivu...

Les opérateurs de bateaux civils au Lac Kivu, RDC, dénoncent des attaques par les milices M23, menaçant vies et biens. Ces violences, qui ont touché même des acteurs économiques comme Alfred Genty Kimbutu, exacerbent les tensions et l'anxiété locales, poussant à clamer une action internationale pour sécuriser la région et ses voies navigables. La communauté internationale est appelée à contribuer à une paix durable.

Réunion d’urgence à Kinshasa...

Des ministres de la santé de onze pays africains se réunissent à Kinshasa pour une urgence face aux épidémies de Mpox. Ils visent à améliorer la coopération pour contenir la propagation du virus, qui s'intensifie notamment à l'est de la RDC. Cette rencontre est soutenue par le président Tshisekedi et précède une session ministérielle importante.

Trois raisons d’opter pour...

Le cuivre, précieux dans la construction, la plomberie et la médecine, gagne en popularité grâce à sa durabilité contre la corrosion et sa longue durée de vie sans maintenance complexe. Facile à entretenir et entièrement recyclable, ce matériau est aussi écologique, permettant de diminuer l'empreinte carbone.

Kinshasa et Belgrade renforcent...

La République Démocratique du Congo et la Serbie intensifient leur coopération, notamment dans l'éducation et la science, lors d'une rencontre à Kinshasa entre leurs vice-Premiers ministres. La Serbie soutient l'intégrité territoriale de la RDC et prône le règlement des conflits par la négociation. Ce partenariat se développe alors que la RDC diversifie ses alliances pour sa stabilité et son développement.
AccueilEn continuSociétéPhénomène Wewa : un...

Phénomène Wewa : un dénouement, mais aussi un autre problème à résoudre

C’est depuis une dizaine d’années que Kinshasa a adopté un autre moyen de transport qui est la moto, conduits par les Wewa (chauffeurs des motos) comme les kinois les appellent affectueusement. Notons que ces engins constituent un moyen de transport emprunté par bon nombre des usagers des routes à travers la capitale compte tenu des embouteillages qui les rongent parfois.
Toutefois, il y un hic dans cette problématique. La réalité sur terrain stipule que ses conducteurs ne respectent quasiment pas les différentes notions liées à la bonne conduite de ces outils. Le non-respect du code de la route grimpe à grande échelle chaque jour sur les voies publiques de la capitale. Ils passent partout, empruntent même des avenues inappropriées qui peuvent apporter danger.
À cela il faut ajouter le mauvais dépassement, les excès de vitesse, les conduites même sur les trottoirs en état d’ivresse. Ce comportement devient de plus en plus un risque pour la société. L’histoire nous renseigne que quelques temps passés, un motocycliste a perdu la vie après avoir usé de casque baladeur, jouant ainsi la musique sous les effets de l’alcool sur la route by-pass, dans la commune de Mont-Ngafula.
Les kinois contactés par la rédaction de Bisonews.cd à ce sujet témoignent que certains d’entre eux se lancent dans des vols. Ces derniers se déguisent en chauffeurs dans des arrêts de bus pour ainsi couper les chainettes, voler les sacs et autres biens des passagers. Les paisibles citoyens déplorent ce comportement qui ne cesse d’éroder leur libre circulation. 
L’Hôtel de ville face au problème
Tenant compte de la réalité sur terrain, il serait souhaitable pour le gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila d’instruire pour cette fois attentivement son équipe afin qu’elle s’occupe de ce problème qui risquerait de devenir au centre de plusieurs maux. Les recenser en vue de pouvoir les identifier serait aussi l’une des mesures adéquates pour mettre hors d’état de nuire les personnes animées de mauvaise foi.
Dans la mesure du possible, la ville de Kinshasa devrait aussi mener des actions pratiques et concrètes pour lutter contre les motocyclistes hors la loi. Notamment en les sanctionnant très sévèrement. Dans ce sens, les polices de la circulation routière devraient à leur tour également appliquer les mesures prises par les autorités pour enfin discipliner certains parmi les Wewa mal intentionnées.

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

RDC : Jeannot MUBENGA demande à FATSHI de contraindre les réseaux de téléphonie mobile à restituer les unités coupées et réparer les dégâts causés

Cher Président FATSHI, d'emblée je m'en vais vous dire merci pour avoir suspendu cette escroquerie de RAM. Ceci prouve que vous êtes à l'écoute de la population. Cher Président, les dégâts causés par cette redevance sont déjà énormes, et peut-être...

Kinshasa-Renforcement des capacités des communicateurs : CeFoRCE organise une formation pratique sur la «conception du plan de communication»

Dans le cadre de contribuer à la formation des communicateurs et apprenants de la science de la communication, le Centre de Formation et de Recyclage en Communication des Entreprises (CeFoRCE) organise une formation pratique qui portera particulièrement sur la...

RDC : «L’état de siège : ce qu’il ne faut pas accepter» (Papy TAMBA)

La notion de l'état de siège tire son origine des concepts qui entourent des pratiques dictatoriales. Comparé dans une certaine mesure à la loi martiale, l'état de siège transfère les pouvoirs civils aux militaires. Il restreint aussi les libertés...