fbpx

Rester informé sur l'actualité de la RDC et d'ailleurs

Situation Épidémiologique en RDC

lundi, octobre 26, 2020
11,174
Personnes infectées
Updated on 26/10/2020 7:55 pm
401
Personnes en soins
Updated on 26/10/2020 7:55 pm
10,468
Personnes guéries
Updated on 26/10/2020 7:55 pm
305
Personnes mortes
Updated on 26/10/2020 7:55 pm

Phénomène Wewa : un dénouement, mais aussi un autre problème à résoudre




C’est depuis une dizaine d’années que Kinshasa a adopté un autre moyen de transport qui est la moto, conduits par les Wewa (chauffeurs des motos) comme les kinois les appellent affectueusement. Notons que ces engins constituent un moyen de transport emprunté par bon nombre des usagers des routes à travers la capitale compte tenu des embouteillages qui les rongent parfois.

Toutefois, il y un hic dans cette problématique. La réalité sur terrain stipule que ses conducteurs ne respectent quasiment pas les différentes notions liées à la bonne conduite de ces outils. Le non-respect du code de la route grimpe à grande échelle chaque jour sur les voies publiques de la capitale. Ils passent partout, empruntent même des avenues inappropriées qui peuvent apporter danger.

À cela il faut ajouter le mauvais dépassement, les excès de vitesse, les conduites même sur les trottoirs en état d’ivresse. Ce comportement devient de plus en plus un risque pour la société. L’histoire nous renseigne que quelques temps passés, un motocycliste a perdu la vie après avoir usé de casque baladeur, jouant ainsi la musique sous les effets de l’alcool sur la route by-pass, dans la commune de Mont-Ngafula.

Les kinois contactés par la rédaction de Bisonews.cd à ce sujet témoignent que certains d’entre eux se lancent dans des vols. Ces derniers se déguisent en chauffeurs dans des arrêts de bus pour ainsi couper les chainettes, voler les sacs et autres biens des passagers. Les paisibles citoyens déplorent ce comportement qui ne cesse d’éroder leur libre circulation. 

L’Hôtel de ville face au problème

Tenant compte de la réalité sur terrain, il serait souhaitable pour le gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila d’instruire pour cette fois attentivement son équipe afin qu’elle s’occupe de ce problème qui risquerait de devenir au centre de plusieurs maux. Les recenser en vue de pouvoir les identifier serait aussi l’une des mesures adéquates pour mettre hors d’état de nuire les personnes animées de mauvaise foi.

Dans la mesure du possible, la ville de Kinshasa devrait aussi mener des actions pratiques et concrètes pour lutter contre les motocyclistes hors la loi. Notamment en les sanctionnant très sévèrement. Dans ce sens, les polices de la circulation routière devraient à leur tour également appliquer les mesures prises par les autorités pour enfin discipliner certains parmi les Wewa mal intentionnées.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Phénomène Wewa : un dénouement, mais aussi un autre problème à résoudre 2

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.