fbpx

Rester informé sur l'actualité de la RDC et d'ailleurs

Situation Épidémiologique en RDC

mercredi, octobre 21, 2020
11,066
Personnes infectées
Updated on 21/10/2020 10:47 am
401
Personnes en soins
Updated on 21/10/2020 10:47 am
10,362
Personnes guéries
Updated on 21/10/2020 10:47 am
303
Personnes mortes
Updated on 21/10/2020 10:47 am

NGALIEMA : les habitants du quartier Camp-Mungaga exténués par les bavures de la Régideso




« Le décollage de la République Démocratique du Congo, notre pays, a comme préalable le changement de mentalités qui n’est autre que le bannissement des antivaleurs ». En tout cas, cette phrase d’un penseur congolais semble avoir sa place en RDC.

La situation à laquelle fait face les habitants du quartier Camp Mungaga, dans la commune de Ngaliema ne cesse de confirmer l’application d’un désordre bien organisé au sein des institutions publiques à vocation de servir la population sur le plan social. Les témoignages venus de tout aurait tenté de conclure que rien ne marche et que tout va comme hier.

Les agents de la Régideso ne cessent de régaler de leurs pratiques de rançonner les clients. Les vieilles habitudes qui consistaient à cueillir les pots de vin se poursuivent sans relâche comme si c’était encore hier où cela était de droit.
En effet, malgré la paye des factures par les clients, le quartier Camp Mungaga souffre encore et toujours de la pénurie d’eau. L’eau coule d’ailleurs très rarement dans les robinets. Depuis plus d’une semaine, ils vivent comme si l’on était dans un désert alors qu’ils sont en pleine capitale.

Selon eux, les agents de la Régideso ne se présentent qu’à la fin du mois pour déposer les factures. En cas de réclamation, les promesses se tiennent sans solution palpable. Par ailleurs, les clients habitants le coin sont obligés de verser 3000FC à 4000FC par jour pour se procurer de l’eau potable. Qui voudrait dire qu’ils auraient tantôt payé le triple ou plus de la facture mensuelle.

Quant à ce, ces habitants veulent savoir si ce système est consigné dans les règlements de la Régideso quant à la convention avec les clients. Les bouches s’ouvrent pour interpeller les autorités concernées. Que cela cesse de tout pour donner à la population la joie de se procurer des besoins de première nécessité non pas comme fruit des bénédictions divines, plutôt comme inscrit dans les devoirs d’un république envers ses dirigés.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

NGALIEMA : les habitants du quartier Camp-Mungaga exténués par les bavures de la Régideso 2

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.