Oui. Il y’a lieu de signaler que la chanson de sensibilisation de Papa Fololo comme il s’est surnommé va au-delà du sens simple d’un message musical. En bon prédicateur à travers sa voix et son micro, Papa bonheur a signifié que le Covid-19 est l’une des expressions utilisée par le bon Dieu pour faire comprendre au monde son mécontentement vis-à-vis des actes que posent les humains à son égard.

Au regard des décès qu’enregistre le monde via le Covid-19, les enterrements des hommes comparable aux animaux…, le patron de quartier Latin interpelle les créatures de Dieu de revenir au bon sens pour enfin respecter les lois établies par le maître (Dieu) de l’univers.

Sortie depuis lundi 30 mars dernier, cette chanson de compassion, mais aussi d’éveil de conscience mondiale fait couler les larmes des amoureux de la Rumba congolaise, singulièrement du rythme Tshathso dont il en est d’ailleurs l’auteur.

Pour ce faire, la chanson << assassin >> demande aux êtres humains de bien pouvoir respecter toutes les mesures édictées en la matière tant par l’Organisation Mondiale de la Santé-OMS que des gouvernements du monde pour limiter les dégâts liés à cette pandémie du Covid-19. Notamment se laver les mains autant de fois qu’il le faut, garder une distance d’au moins 2 mètres, éviter les ambrassades, éviter les rassemblements de plus de 20 personnes, ne sortir qu’en cas de nécessité, éviter les bisous et tant d’autres.