fbpx

Rester informé sur l'actualité de la RDC et d'ailleurs

Situation Épidémiologique en RDC

dimanche, octobre 25, 2020
11,143
Personnes infectées
Updated on 25/10/2020 8:22 am
371
Personnes en soins
Updated on 25/10/2020 8:22 am
10,467
Personnes guéries
Updated on 25/10/2020 8:22 am
305
Personnes mortes
Updated on 25/10/2020 8:22 am

Néhémie Mwilanya : << le cœur de Joseph Kabila n'a jamais quitté la population du Nord-Kivu >>




En tournée dans la partie Est de la République Démocratique du Congo, le coordonnateur du Front Commun pour le Congo-FCC, Néhémie Mwilanya, a affirmé que le cœur de Joseph Kabila n’a jamais quitté la population du Nord-Kivu. 

C’est depuis le mardi 10 mars dernier que Néhémie Mwilanya est arrivé dans la ville de Goma, province du Nord-Kivu. Dès son arrivée sur le sol Gomatracien avec une forte délégation du FCC, ce dernier a  annoncé à la presse d’être en tournée de compassion avec les habitants de cette contrée de la république.

Selon lui, cette tournée a pour mission de  transmettre la compassion de Joseph Kabila, autorité morale du FCC à la population Gomatracienne vis-à-vis de l’insécurité qui continue à sévir ladite province et aussi la maladie à virus Ebola.

Il s’est exprimé : « J’ai prévu une tournée dans la province du Nord-Kivu qui nous conduira jusqu’à la ville de Goma, de Béni et de Butembo pour venir apporter la compassion de notre autorité morale, le président honoraire Joseph Kabila à la population de cette province. Compassion par rapport aux conséquences de cette guerre asymétrique que connait la province à cause des rebelles  ADF et aussi par rapport à cette grave épidémie d’Ebola qui a élu domicile malheureusement ici chez nous. La population du Nord-Kivu peut se rassurer que le président Kabila a quitté le pouvoir mais son coeur n’a jamais quitté cette province ».

D’après lui, il n’y a rien à craindre pour ce qui concerne la coalition FCC-CACH. Il a précisé par ailleurs que les consultations se font régulièrement à l’interne entre le chef de l’État Félix Tshisekedi et son prédécesseur Joseph Kabila.

Et d’ajouter : « Il peut y avoir des malentendus mais nous avons des structures appropriées pour régler tout ça. Notamment le comité de suivi au sein duquel se déroulent les consultations régulières entre les deux familles politiques. Mais aussi, les concertations au sommet qui sont régulières entre le président de la république et son frère honoraire ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Néhémie Mwilanya : << le cœur de Joseph Kabila n'a jamais quitté la population du Nord-Kivu >> 2

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.