fbpx

Rester informé sur l'actualité de la RDC et d'ailleurs

Situation Épidémiologique en RDC

mercredi, mai 12, 2021
30,392
Personnes infectées
Updated on 12/05/2021 10:27 am
3,183
Personnes en soins
Updated on 12/05/2021 10:27 am
26,434
Personnes guéries
Updated on 12/05/2021 10:27 am
775
Personnes mortes
Updated on 12/05/2021 10:27 am

Covid-19/ Kinshasa : Face à la sous-estimation de la pandémie, le gouvernement doit éclairer l’opinion publique !




Au moment où la pandémie du Covid-19 enregistre des milliers des morts sur le plan mondial, la grande partie de la population de la RDC, singulièrement celle de Kinshasa serait encore en mode « ignorance ». C’est une conclusion tirée sur base des points de vue récoltés auprès de ces derniers ce mercredi 01 avril dans un micro baladeur organisé par la rédaction de Bisonews.cd.

Dans un échantillon de trois personnes interrogées à ce sujet, aucune d’entre elles a été aussi claire quant à ce.

Réactions

Une vendeuse croisée sur sa table des chaussures a expliqué : << L’affaire de Coronavirus est suspecte. Depuis que nous entendons parlé des cas enregistrés, nous n’avons pas vécu de nos propres yeux des personnes qui en souffrent. C’est seulement à la radio ou à la télévision que nous entendons cela. Il sera beaucoup mieux que le gouverneur nous montre certains cas à la télévision pour arriver à croire à cela >>.

La deuxième personne est un vendeur ambulant qui a à coup sûr entendu la question rejeté l’hypothèse d’une probable maladie de Coronavirus à Kinshasa. Pour sa part, il se dit conscient que cette maladie existe à travers le monde mais pour le cas de Kinshasa, c’est une affaire manigancée par l’État congolais. Car selon lui, si c’était le cas, autant des morts enregistrés sous d’autres cieux devrait aussi être le cas en RDC.

Pour la dernière, elle qui vend des sacs pour dame estime également la même chose que les deux autres. << Nous sommes présentement à 109 cas selon c’est qu’ils nous disent, et pourtant la réalité sur terrain ne la prouve pas. Ils nous ont parlé dernièrement du confinement. Nos enfants vont manger quoi ? Nous pensons que si cette maladie existe vraiment, seul le bon Dieu sera au contrôle de nos âmes >>.

La part du gouvernement

En effet, les différentes réactions exposées ci-haut reviennent à tabler sur l’ignorance à laquelle fait face les Kinois. Somme toute, la responsabilité de l’ignorance de cette pandémie par ces derniers incombe au gouvernement tant de la république que provincial.

Depuis une certaine période, le ministre de la santé, Eteni Longondo a été critiqué par l’opinion publique de la place de s’auto engager au comptage des nouveaux cas testés positifs. Au-delà de cette stratégie, l’opinion lui reprochait également de n’avoir aucune proposition visible visant à éradiquer ce fléau.

D’ailleurs, une chaîne de télévision attribuée au ministère de la santé a été annoncée récemment. Son objectif vise à sensibiliser d’une vaste manière la population congolaise contre le Coronavirus. Or, les informations sur l’état de lieu de cette maladie à Kinshasa exige à ce niveau l’achat des matériels appropriés (appareils respiratoires) pour sauver une centaine des vies qui sont présentement souffrantes.

À cela, il faut également dire qu’en cette période dure, le gouvernement de la république est sensé trouver des voies et moyens pour mener une sensibilisation adéquate vis-à-vis de ses dirigés afin de sauver des vies. Les différentes mesures édictées par le président de la république pour limiter les dégâts ne pourraient atteindre sa population que par une bonne communication à travers les organes habilités. Une pensée Kinoise, ne disait-elle pas que << le manque d’information est une forme de mort à moitié >> ?

Sauver des vies renvoit également à la bonne communication du gouvernement, et surtout en cette période où tout citoyen doit se protéger de tout danger.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Covid-19/ Kinshasa : Face à la sous-estimation de la pandémie, le gouvernement doit éclairer l'opinion publique ! 2

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.