fbpx

Rester informé sur l'actualité de la RDC et d'ailleurs

Situation Épidémiologique en RDC

samedi, mars 6, 2021
26,340
Personnes infectées
Updated on 06/03/2021 12:13 am
5,028
Personnes en soins
Updated on 06/03/2021 12:13 am
20,601
Personnes guéries
Updated on 06/03/2021 12:13 am
711
Personnes mortes
Updated on 06/03/2021 12:13 am

Kinshasa : les dépouilles mortelles gardées à la morgue de l’hôpital général de référence de Kinshasa ne doivent plus dépasser un délai de 7 jours (le gestionnaire)




Dorénavant, les dépouillés mortelles gardées à la morgue de l’hôpital général de référence de Kinshasa (ex maman yemo) ne doivent plus dépasser un délai de 7 jours, selon une décision prise par l’équipe de gestion de cet établissement public.

Tout corps qui totalisera plus de 7 jours à la morgue sera pris en charge par l’État qui se chargera de l’enterrement sans prévenir la famille de l’illustre disparu. Cette possibilité n’exclut pas une inhumation commune comme le fait souvent l’Hôtel de ville quand il s’agit de personnes non identifiées.

Cette mesure vient en renfort à celle déjà prise par le chef de l’état congolais Félix Antoine Tshisekedi  dans  la lutte contre la propagation de Coronavirus à Kinshasa.

Signalons que le 18 mars dernier, Félix Tshisekedi avait interdit le rassemblement de plus de vingt personnes et la fermeture de lieux des obsèques, mais aussi les obsèques ne devrait plus se faire comme d’habitude.

Désormais, les vivants n’ont juste besoin que d’un cercueil, d’un moyen de transport et les frais du cimetière pour enterrer les leur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Kinshasa : les dépouilles mortelles gardées à la morgue de l’hôpital général de référence de Kinshasa ne doivent plus dépasser un délai de 7 jours (le gestionnaire) 2

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.