AccueilEn continuPolitiqueDu rififi autour...

Du rififi autour de la signature de Simon Mpiana : Jean-Jacques Mamba éclairci l’opinion publique !

Au sujet de sa signature ou pas, le député national Simon Mpiana Ntumba a expliqué dans une correspondance adressée à la présidente de l’Assemblée nationale, Jeanine Mabunda que le mention de son nom parmi les signataires de la destitution de Jean-Marc Kabund est un faux. Ce dernier qualifie cet acte de « frauduleux ».
Jean-Jacques Mamba répond à Simon Mpiana
À la suite de cette correspondance, le député national et initiateur de cette petite a répliqué : << mon collègue a signé lui-même en présence d’autres collègues qui peuvent témoigner .Nos politiques doivent apprendre à s’assumer. Le règlement d’ordre intérieur ne permet aucun retrait, donc avec 12 signatures de surplus, pourquoi tricher sur un et surtout celle du CACH ? >>.
Pour terminer, il a renchérit en ces mots : << nous ne faiblirons pas, plénière ! >>.

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

RDC : Jeannot MUBENGA demande à FATSHI de contraindre les réseaux de téléphonie mobile à restituer les unités coupées et réparer les dégâts causés

Cher Président FATSHI, d'emblée je m'en vais vous dire merci pour avoir suspendu cette escroquerie de RAM. Ceci prouve que vous êtes à l'écoute de la population. Cher Président, les dégâts causés par cette redevance sont déjà énormes, et peut-être...

Kinshasa-Renforcement des capacités des communicateurs : CeFoRCE organise une formation pratique sur la «conception du plan de communication»

Dans le cadre de contribuer à la formation des communicateurs et apprenants de la science de la communication, le Centre de Formation et de Recyclage en Communication des Entreprises (CeFoRCE) organise une formation pratique qui portera particulièrement sur la...

RDC : «L’état de siège : ce qu’il ne faut pas accepter» (Papy TAMBA)

La notion de l'état de siège tire son origine des concepts qui entourent des pratiques dictatoriales. Comparé dans une certaine mesure à la loi martiale, l'état de siège transfère les pouvoirs civils aux militaires. Il restreint aussi les libertés...