fbpx

Rester informé sur l'actualité de la RDC et d'ailleurs

Situation Épidémiologique en RDC

samedi, mars 6, 2021
26,469
Personnes infectées
Updated on 06/03/2021 6:25 pm
3,325
Personnes en soins
Updated on 06/03/2021 6:25 pm
22,432
Personnes guéries
Updated on 06/03/2021 6:25 pm
712
Personnes mortes
Updated on 06/03/2021 6:25 pm

Massacres dans l’est de la RDC :  » Il n’est pas question de céder nos terres aux tueurs  » (Société civile/Beni)




Selon les forces vives, la montée de l’insécurité montre que la traque de l’ennemi accuse des insuffisances insupportables.

La population est délaissée à son  triste sort.  La même société civile demande à la population de ne pas céder à la peur pour abandonner sa terre.

Dans un entretien accordé à notre permanant dans la région, le premier rapporteur de la société civile dans le territoire de Beni dit ne pas comprendre les atrocités auxquelles font face la population de la région alors qu’il y a les opérations dites de grande envergure. Lewis Saliboko dit être inquiet de la manière dont la population est en train d’être tuée.

« Ce n’est pas possible d’attendre toujours les moyens pour protéger la population », s’exclame t-il.

Pour ce fait, il demande à la population de ne pas céder à la terreur que lui impose l’ennemi. Il faut mourir dans nos villages, insiste t-il en clamant qu’il ne faut pas céder même une partie de notre terre.

Il faut dire que la société civile a donné sa voix après une série de tueries dans plusieurs villages en cheval entre le nord Kivu et l’Ituri. Des incursions qui ont couté la vie à plus de quarante civils sauvagement tués par les ADF.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Massacres dans l'est de la RDC : " Il n'est pas question de céder nos terres aux tueurs " (Société civile/Beni) 2

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.