fbpx

Rester informé sur l'actualité de la RDC et d'ailleurs

Situation Épidémiologique en RDC

jeudi, mars 4, 2021
26,247
Personnes infectées
Updated on 04/03/2021 12:55 pm
4,935
Personnes en soins
Updated on 04/03/2021 12:55 pm
20,601
Personnes guéries
Updated on 04/03/2021 12:55 pm
711
Personnes mortes
Updated on 04/03/2021 12:55 pm

Politique : après l’excès des zèles de Thambwe Mwamba envers la sénatrice Goya Kitenge, Patrice Emery Olengha s’indigne




Après les incidents qui ont émaillés la chambre haute du parlement congolais hier jeudi 30 avril, confrontant ainsi la sénatrice Bijoux Goya au président du Sénat, Alexis Thambwe Mwamba sur le dossier de la passation des marchés sur la réfection du bâtiment du Sénat, un écart des langages a été constaté départ et d’autre entre ces deux protagonistes. Un acte qui a d’ailleurs laissé bon nombre des congolais dans une attitude indésirable. Patrice Emery Olengha n’est pas en reste.

Le secrétaire général du parti politique  Solidarité Congolaise pour la Démocratie-SCODE, Patrice Emery Olengha s’allarme contre les propos tenus par Alexis Thambwe Mwamba qu’il qualifie d’irrespectuex au vu des fonctions que ce dernier assume. Ce dernier pense que Thambwe Mwamba a manqué de la sagesse dans sa manière de répondre à la sénatrice Bijoux Goya.

<< Contrairement au vin qui devient meilleur en vieillissant comparable à la sagesse qu’un homme gagnerait avec l’âge, pour Thambwe Mwamba c’est totalement l’inverse, son orgueil viral est devenu acide hautement toxique prouvant bien qu’il avait fait abattre cette avion, sans-coeur >>, a t-il écrit sur son compte Twitter.

Contexte

La sénatrice Goya Kitenge Bijoux a adressé une correspondance au Président du Sénat dans laquelle elle demande des éclaircissements dans la passation des marchés des travaux de transformation de l’hémicycle. Elle rappelait également que le président du Sénat avait lors de l’ouverture de la session, affirmé que « les travaux ont été commandés dans le strict respect des procédures en matière de passation des marchés et qu’ils avaient été exécutés, par préfinancement de l’entreprise, à la suite des garanties données par le bureau ». Cette demande a pour but de comprendre si les choses se sont faites dans la transparence et le respect des normes comme l’avait annoncé Thambwe Mwamba.

« Dans le cas d’espèce, je doute fort que vous ayez opté pour la passation des marchés de gré à gré, étant donné que cette procédure est exceptionnelle et décriée de nos jours. En conséquence, je suis intimement convaincue que vous avez recouru en toute logique à l’appel d’offres pour la passation de ce marché », a t-elle écrit.

Elle a dressé une série de questions dont le cout global des travaux ayant servi au préfinancement des travaux de l’hémicycle, le tableau de dépouillement ou d’évaluation des offres et la justification de l’entreprise retenue. Elle veut aussi savoir le nom de l’entreprise qui a gagné le marché, la composition du dossier de l’appel d’offres, le nombre d’entreprises ayant soumis des candidatures.

 » Le marché a respecté toutes les conditions de passation des marchés publics « 

Thambwe Mwamba s’explique sur la passation de ce marché qui selon lui, aurait réuni toutes les conditions nécessaires de la passation du marché public.

<< Les marchés publics se passent soit par appel d’offres général, c’est la règle, soit par appel d’offres restreint, soit de gré à gré moyennant autorisation des services compétents. Le gouvernement n’a pas encore payé les travaux de réfection du sénat>>, selon Alexis Thambwe mwamba.

Et d’ajouter : << À ce jour, aucun dollars n’a été décaissé par le trésor. Ce volumineux dossier se trouve à la disposition de tous les sénateurs qui peuvent aller le consulter à la questure >>.

Le président du sénat a indiqué aussi que toutes les démarches ont été effectuées au-delà du niveau de la direction générale du contrôle des marchés publics.

<< Le dossier de ce marché a été transmis avec toutes les pièces à la direction générale du contrôle des marchés publics. Cette direction a donné son avis de non objection et l’autorisation de passer le marché>>, a-t-il souligné dans sa chute.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Politique : après l'excès des zèles de Thambwe Mwamba envers la sénatrice Goya Kitenge, Patrice Emery Olengha s'indigne 2

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.