Macron incite à la...

Dans une récente intervention, Emmanuel Macron, président de la France, a eu des échanges téléphoniques avec Paul Kagame du Rwanda. L'objectif principal de ces discussions a été d'encourager la reprise...

Vital Kamerhe remporte la...

Dans une ambiance marquée par une participation démocratique notable, Vital Kamerhe vient d'être désigné par l'Union sacrée comme candidat unique à la présidence de l'Assemblée nationale de la République Démocratique du Congo...

AN-Vital Kamerhe : « Celui...

Devant un parterre de députés nationaux, Vital Kamerhe, candidat à la présidence de l'Assemblée nationale, a réaffirmé son engagement envers l'unité et l'efficacité au sein de l'Union sacrée. Il a exprimé sa volonté d'être le seul représentant...

Denis Kadima à Mbuji-Mayi...

Denis Kadima Kazadi, Président de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI), a récemment pris la tête d'une délégation en visite à Mbuji-Mayi, dans le Kasaï oriental. Leur mission ? Superviser de près les préparatifs des prochaines élections de gouverneurs...
AccueilEn continuPolitiqueL'opposition parlementaire condamne...

L’opposition parlementaire condamne les actes de violence et pillage qui ont émaillé les manifestations et exhortent les forces vives à préserver les acquis de la démocratie

L’opposition parlementaire regroupée au sein du regroupement AMK-A, MLC-ADN et MS-G7 ont, dans une déclaration du vendredi 26 juin, condamné les actes de violence, vandalisme et pillage qui ont émaillé les manifestations du mercredi dernier contre les propositions de lois sur les réformes judiciaires. 
Ces députés dénoncent et condamnent fermement la démarche tendant « à vider la justice congolaise de son indépendance, socle d’un État de droit ». Ils promettent de ne pas participer à aucune plénière qui traitera ces propositions qu’ils qualifient  »d’iniques », ce, pour ne pas  cautionner l’imposture. Ils invitent ainsi la population à redoubler de vigilance au regard du risque de « confiscation » de la démocratie, à se disponibiliser en cas d’un appel à la mobilisation.
« Au regard de la gravité de la situation, soucieux de l’instauration d’une vie politique saine et démocratique, les groupes parlementaires de l’opposition dénoncent et condamnent avec la dernière énergie, cette démarche tendant à vider la justice congolaise de son indépendance qui pourtant constitue le socle de la démocratie et d’un État de droit. Refusent de cautionner l’imposture et préviennent l’opinion tant nationale qu’internationale qu’ils nous ne participerons à aucune plénière qui aurait pour objet de voter ces propositions de loi iniques », indiquent sur ce communiqué.
Ces groupes exigent au FCC le retrait de ces propositions qu’ils qualifient de « ténébreuses ».
Ils invitent par ailleurs chaque citoyen à s’abstenir de la violence sous toutes ses formes lors des manifestations pacifiques. Exhortent les forces vives à préserver les acquis de la démocratie.

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

RDC : la construction de l’échangeur routier de Kolwezi, Félix Tshisekedi émerveillé par le travail de titan réalisé par le groupe EGMF

Grâce au boom actuel, Kolwezi, chef-lieu de la richissime province du Lualaba et coffre-fort des matières premières de la République Démocratique du Congo (RDC) veut ressembler petit à petit aux autres villes minières du monde à l'instar d'Accra au...

RDC : Muzito victime de sa proposition sur la construction d’un mur de séparation entre l’Ouganda, le Rwanda et la RDC par les ennemis...

RDC : Adolphe Muzito victime de sa proposition sur la construction d'un mur de séparation entre l'Ouganda, le Rwanda et la RDC par les ennemis du Congo  Pourquoi les impérialistes s'acharnent contre la proposition d'Adolphe MUZITO pour la  construction d'un...

Dossier Salomon Kalonda:  » Tshisekedi doit veiller que la justice ne soit pas utilisée pour régler des comptes aux adversaires politiques » (déclaration)

Le président de la République, Félix Tshisekedi doit veiller à ce que la justice ne soit pas utilisée comme une arme pour anéantir ses adversaires politiques.  C'est ce qu'a fait savoir  Me Jean-Claude Katende et Me Timothée Mbuya, respectivement, président...