fbpx

Rester informé sur l'actualité de la RDC et d'ailleurs

Situation Épidémiologique en RDC

lundi, mars 8, 2021
26,627
Personnes infectées
Updated on 08/03/2021 7:58 pm
3,483
Personnes en soins
Updated on 08/03/2021 7:58 pm
22,432
Personnes guéries
Updated on 08/03/2021 7:58 pm
712
Personnes mortes
Updated on 08/03/2021 7:58 pm

RDC : André Lite, ministre des droits humains juge inacceptable les actes de vandalisme perpétrés par les manifestants dans un Etat de droit ! 




Après les manifestations des militants de l’UDPS ce mercredi 24 juin au Palais du peuple contre les propositions de lois des députés Aubin Minaku et Garry Sakata, le ministre des Droits Humains, André Lite estime que rien ne peut justifier sous quelques prétextes, le fait de s’attaquer aux personnes et à leurs biens.

« Rien ne peut justifier sous quelques prétextes, le fait de s’attaquer aux personnes et à leurs biens. Nous ne souhaitons pas ce genre de comportement dans un Etat de droit. Les Congolais de tous les camps politiques aspirent bien à ce que nous soyons un pays des droits. Un pays où les droits individuels et collectifs sont garantis. Un pays où l’on peut effectivement se retrouver en situation de contradiction quel que soit le thème en vue, sans qu’il y ait des gens qui soient attaqués comme c’est le cas depuis quelques jours avec des députés nationaux et des sénateurs. Les journalistes également sont attaqués. Le président de l’UNPC Kinshasa a été attaqué y compris sa résidence. Et même certains hommes politiques bien identifiés sont attaqués. C’est inacceptable, nous ne pouvons pas laisser une telle situation se poursuivre », a-t-il dit.

Il invite par ailleurs la justice à ramener de l’ordre vis-à-vis de ceux qui posent des actes de vandalisme.

« Dans ce pays, il existe des lois que tout le monde est censé respecter. Ceux qui pensent qu’ils peuvent régler les problèmes de notre société par violence, doivent savoir que la justice est là pour les ramener à l’ordre. Le Congo de nos rêves ne peut pas se construire dans la violence » a-t-il ajouté.

Il en appelle également au respect de l’ordre républicain et félicite la police nationale congolaise d’avoir agi de façon professionnelle.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RDC : André Lite, ministre des droits humains juge inacceptable les actes de vandalisme perpétrés par les manifestants dans un Etat de droit !  2

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.