fbpx

Rester informé sur l'actualité de la RDC et d'ailleurs

Situation Épidémiologique en RDC

dimanche, février 28, 2021
25,792
Personnes infectées
Updated on 28/02/2021 1:25 am
6,134
Personnes en soins
Updated on 28/02/2021 1:25 am
18,951
Personnes guéries
Updated on 28/02/2021 1:25 am
707
Personnes mortes
Updated on 28/02/2021 1:25 am

Sud-kivu: CAJ/ SK conteste l’arrêté ministériel de l’urbanisme et Habitat du 16 Avril 2020




Le consortium des Associations des Jeunes du Sud-Kivu ( CAJ/ SK) conteste l’exécution de l’arrêté ministériel de l’urbanisme et Habitat du 16 Avril 2020, portant nomination des nouveaux chefs des divisions provinciales au Sud-Kivu adressé au gouverneur de province.

L’Union de dix organisations de la composante jeune de la société civile du Sud-Kivu, dit être indignée par le fait que le gouverneur de la province ait notifié les nouveaux animateurs de ces deux divisions et programmé la remise et reprise en violation de l’instruction du premier ministre contenue dans le compte rendu de la 29e réunion du conseil des ministres du 04 Mai 2020.

Précisément, cette instruction du 20 Janvier 2020 dispose que les membres du gouvernement doivent soumettre préalablement aux délibérations du conseil des ministres tout projet d’arrêté ministériel, hormis celui relatif à l’organisation des cabinets ministériels. Tous les arrêtés avaient été rapportés par leurs auteurs.

Le CAJE/SK souligne que cet arrêté ministériel n’avait pas respecté la procédure de soumission aux délibérations du Conseil des Ministres et le gouverneur de province Théo Ngwabidje est tombé dans la violation de cette instruction en notifiant les nouveaux chefs des divisions provinciales de l’urbanisme et Habitat.

Pour ces dix organisations des jeunes, cette mise en place irrégulière sera un facteur de destabilisation de l’administration au sein de ces deux divisions précitées et anéantira les efforts de maximisation des recettes élevée actuellement pour le compte du pouvoir public en province.

Pour sa part, le modérateur de cette plateforme et rapporteur du bureau urbain de la société civile, M. Jackson Kalimba craint que les efforts de réduction significative des constructions anarchiques, la permanence des architectes pour mettre fin aux constructions anarchiques en ville, la consultance régulière massive de la population pour l’étude des terrains avant la construction des maisons et d’autres infrastructures, la permanence des commissionnaires conjointement avec les Agents du Cadastre en province ne soient réduits au néant par cet arrêté ministériel portant nomination de ces derniers en violation des prescrits de lois et règlements de la République.

Par dessus tout, le CAJE/SK recommande au Gouverneur de Province de sursoir la remise et reprise de ces deux chefs de Divisions, entre autres Monsieur BASEDEKE BISIMWA Jean Pierre de l’Urbanisme et Madame Espérance NYAMULENGWA WETCHI de l’Habitat du Sud-Kivu, tous encore en fonction en attendant la correction des irrégularités contenues dans cet arrêté ministériel et veiller au respect des lois et règlement pris par sa hiérarchie en vue d’éviter de différentes tensions et manifestations qui s’effectuent dans ces deux divisions provinciales par des agents qui fustigent déjà cette mise en place.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Sud-kivu: CAJ/ SK conteste l'arrêté ministériel de l'urbanisme et Habitat du 16 Avril 2020 2

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.