AccueilEn continuCovid19Covid-19/RDC : les...

Covid-19/RDC : les voyageurs contraints de payer 30 $ pour se faire dépister du coronavirus (INRB)

L’institut National de Recherches Biomédicales  (INRB) a, dans un communiqué parvenu à la rédaction de bisonews.cd ce mercredi 22 juillet, informé aux voyageurs que dorénavant ils devront payer une somme de 30 $ pour se faire dépister de la covid-19.
La direction générale de l’INRB  précise également que cette opération s’effectue tous les jours de 9h à 15h.
« La direction générale de l’INRB informe le public, particulièrement les voyageurs, que le dépistage des voyageurs s’effectue tous les jours de 9 à 15h au prix de 30$« , lit-on dans ce document.
Pour se faire, l’INRB invite donc tout voyageur à se présenter avec ses titres de voyages (passeport portant visa en cours de validité pour le voyage international ou une carte d’identité pour le voyage national) pour passer son test de dépistage de la covid-19.

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Nicolas Kazadi de retour à Kinshasa après un séjour en France

Nicolas Kazadi, l’ancien ministre des Finances, est de retour à Kinshasa depuis le 22 juillet, après un séjour en France. Cette visite avait été validée par le parquet général près la Cour de cassation pour des raisons humanitaires, mais son retour est étroitement surveillé dans le contexte des accusations en cours.

Nouveau report dans l’affaire Bukanga Lonzo : prochaine audience en novembre

La saga judiciaire de Bukanga Lonzo connaît un énième rebondissement. Ce lundi, Dieudonné Kamuleta, président de la Cour constitutionnelle, a annoncé le report de l'audience au 11 novembre 2024. Cette décision a été motivée par une demande de renvoi de Christo Stephanus Grobler pour des raisons de santé, ainsi que par des changements prévus dans la composition des membres de la Cour.

Régulation des lieux de culte en RDC : l’Église du Réveil du Congo réagit aux nouvelles directives

L'Église du Réveil du Congo (ERC) a apporté des clarifications importantes concernant les nouvelles mesures réglementaires sur l'implantation des lieux de culte. L'archevêque-président de l'ERC, Ejiba Yamapia Evariste, a souligné que la restriction de ne pas installer une église à moins de 500 mètres d'une autre ne concerne que les nouvelles constructions et non les établissements existants.