fbpx

Rester informé sur l'actualité de la RDC et d'ailleurs

Situation Épidémiologique en RDC

mercredi, mai 12, 2021
30,392
Personnes infectées
Updated on 12/05/2021 1:28 pm
3,183
Personnes en soins
Updated on 12/05/2021 1:28 pm
26,434
Personnes guéries
Updated on 12/05/2021 1:28 pm
775
Personnes mortes
Updated on 12/05/2021 1:28 pm

Ass. Nat : l’assemblée nationale ne voudrait pas être accusée d’avoir été à l’origine de tout retard électoral ( Jeanine Mabunda)




La présidente de l’Assemblée nationale, Jeanine Mabunda, est revenue sur le débat autour du renouvellement du bureau de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI). 

Au cours de la plénière de clôture de la session ordinaire du mois de mars, elle a insisté sur le faite que « l’Assemblée nationale ne voudrait pas être accusée d’avoir été à l’origine de tout retard électoral ».

Le Bureau de la chambre basse a lancé, par la voix de sa présidente, un appel aux autres composantes reprises au terme de la loi organique de la CENI de s’apprêter à désigner leurs animateurs « afin de répondre à l’impératif légal de doter cette institution d’appui à la démocratie d’un nouveau leadership pour relancer le processus électoral en vue d’éviter un glissement électoral superflu. Il s’agit d’une responsabilité historique de respecter les cycles électoraux constitutionnellement établis », a t-elle dit.

Concernant le cas Ronsard Malonda, décrié tant par la société civile que par la présidence de la République, Mabunda ne s’y est pas beaucoup attardé.

Elle n’est pas revenue sur la lettre de Félix Tshisekedi ou encore les dénonciations faites par les catholiques et les protestants. Elle a juste dit que l’Assemblée nationale a, conformément à l’article 12 de la loi organique n°13/012 du 19 avril 2013 modifiant et complétant la loi organique N°10/013 du 28 juillet 2010 portant organisation et fonctionnement de la Commission Electorale Nationale Indépendante, a procédé, le 2 juillet dernier, à l’entérinement d’un membre de cette institution d’appui à la démocratie issu de la société civile composante confessions religieuses.

« Comme nous le demande strictement la loi qui limite à l’entérinement le rôle de notre institution, la décision a été transmise aux autorités compétentes pour dispositions », a t-elle ajouté.

Pour rappel, le bureau de la CENI est composée de 13 membres dont 6 pour le bureau et 7 à l’assemblée plénière. Les animateurs proviennent de la majorité, de l’opposition et de la société civile.

Actualité.cd/ bisonews.cd

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ass. Nat : l'assemblée nationale ne voudrait pas être accusée d'avoir été à l'origine de tout retard électoral ( Jeanine Mabunda) 2

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.