fbpx

Rester informé sur l'actualité de la RDC et d'ailleurs

Situation Épidémiologique en RDC

jeudi, mars 4, 2021
26,247
Personnes infectées
Updated on 04/03/2021 12:55 pm
4,935
Personnes en soins
Updated on 04/03/2021 12:55 pm
20,601
Personnes guéries
Updated on 04/03/2021 12:55 pm
711
Personnes mortes
Updated on 04/03/2021 12:55 pm

Congo-Brazzaville : le général Mokoko testé positif à la Covid-19




Au Congo-Brazzaville, les nouvelles sont inquiétantes sur l’état de santé du général Mokoko. L’opposant congolais âgé de 73 ans, condamné en 2018 à vingt ans de prison, a été testé positif à la Covid-19.

Pour la famille de Jean-Marie Michel Mokoko, il n’est pas question de l’envoyer dans un autre établissement hospitalier. En début de semaine, l’opposant congolais a fait un malaise en prison, avant d’être transféré à l’hôpital militaire de Brazzaville où il a été testé positif à la Covid-19.

Les autorités veulent désormais l’envoyer dans un autre établissement hospitalier, un véritable mouroir selon son avocat Français maitre Norbert Tricaud.

« Les dernières nouvelles ne sont pas bonnes. Jean-Marie Michel Mokoko avait été transféré à l’hôpital militaire (…) On souhaite qu’il puisse aller à son domicile pour être soigné par son médecin de famille(…) Ils veulent le déplacer dans un autre hôpital qui est un véritable mouroir…», a dit Maître Norbert Tricaud.

La famille demande à ce que Jean-Marie Michel Mokoko puisse rester à l’hôpital militaire ou mieux, être soigné à son domicile par son propre médecin.

Ses avocats le disent très fatigués et ayant perdu l’appétit. Face à la détérioration de son état de santé, les appels à sa libération se sont multipliés, afin de lui permettre de bénéficier d’une évacuation sanitaire.

Cela fait quatre ans que celui qui s’est présenté à l’élection présidentielle de 2016 est incarcéré, après avoir été condamné à vingt ans de prison. RFI a tenté de contacter les autorités congolaise pour les faire réagir, mais sans succès. En septembre, le ministre français des Affaires étrangères avait déclaré que Paris attendait « des actes » du Président congolais concernant cet opposant formé à l’école militaire de Saint-Cyr en France.

RFI / Bisonews.Cd

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Congo-Brazzaville : le général Mokoko testé positif à la Covid-19 2

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.