fbpx

Rester informé sur l'actualité de la RDC et d'ailleurs

Situation Épidémiologique en RDC

mardi, mars 9, 2021
26,627
Personnes infectées
Updated on 09/03/2021 9:07 am
3,483
Personnes en soins
Updated on 09/03/2021 9:07 am
22,432
Personnes guéries
Updated on 09/03/2021 9:07 am
712
Personnes mortes
Updated on 09/03/2021 9:07 am

Covid-19/RDC: la rédaction « Bisonews » sensibilisée par l’ACOFEPE sur « le rappel des gestes barrières en milieu professionnel » !




Dans le cadre de la campagne de sensibilisation sur « le rappel des gestes barrières en milieu professionnel », l’Association Congolaise des Femmes Journalistes de la Presse Écrite (ACOFEPE) représentée par sa présidente Mme Grâce Ngyke, a remis symboliquement des masques et des gels hydroalcooliques à la rédaction de Bisonews.cd ce jeudi 09 juin tout en rappelant l’utilité de respecter les règles d’hygiène.

Pour la Présidente de l’Association Congolaise des Femmes Journalistes de la Presse Écrite (ACOFEPE), Grâce Ngyke, suite à une faible communication de la part du gouvernement, le port de masques se pratique par peur des policiers et non pour se protéger. Lors de l’annonce du déconfinement de la commune de la Gombe et du confinement progressif d’autres communes, l’accent n’avait pas été mis malheureusement sur le port des masques.

« Le déconfinement de la commune de la Gombe n’est pas la fin du Coronavirus. L’observation des gestes barrières doit continuer d’autant plus que la pandémie de Coronavirus n’a pas encore pris fin », a déclaré Grâce Ngyke, Présidente de l’ACOFEPE.

« Avec le déconfinement, c’est la reprise des affaires. Tout le monde entre et sort. On ne sait pas qui a été en contact avec une personne contaminée et on ne fait conscience à qui que ce soit. Il faut toujours se protéger quand vous êtes dans votre lieu de travail, porter des masques, éviter de se serrer les coudes, éviter de s’embrasser, respecter la distanciation sociale. » a-t-elle insisté.

Par ailleurs, la présidente de l’ACOFEPE a recommandé aux médias de s’imprégner dans la sensibilisation sur la lutte contre la Covid-19, surtout qu’ils ont une grande influence sur la population qui reste tant soit peu vulnérable.

« A travers les médias, que les journalistes sensibilisent à leur tour, la population congolaise qui ignore l’existence de cette maladie. La Covid-19 circule toujours et la population doit toujours observer les gestes barrières édictés par les autorités sanitaires », a-t-elle ajouté.

Pour sa part, le Directeur de publication de « Bisonews » a tenu a remercié l’ACOFEPE pour cette belle initiative.

A l’en croire, les politiques ont échoué dans leur sensibilisation. C’est maintenant que les médias doivent prendre la relève pour sensibiliser la population congolaise.

La maladie existe!

L’Association Congolaise des femmes Journalistes de la Presse Écrite n’est pas restée insensible à ce sujet et a procédé depuis le lundi 06 juin à la sensibilisation sur le respect des gestes barrières dans différentes rédactions de presse en ligne et écrite de la capitale. Cette campagne va se déployer jusqu’au 14 Août 2020.

Bénéficiant de l’appui de l’internews sur financement de Paul G. Alain Familly Foundation, cette campagne a pour but d’interpeller la conscience des femmes journalistes en particulier et les congolais en général en vue de continuer à observer les gestes barrières en milieu professionnel.

Il faut noter qu’à l’extérieur de nos frontières, l’on recourt actuellement au réconfinement et renforcement des gestes barrières après une croissance rapide du taux de contamination.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Covid-19/RDC: la rédaction "Bisonews" sensibilisée par l'ACOFEPE sur "le rappel des gestes barrières en milieu professionnel" ! 2

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.