Réunion d’urgence à Kinshasa...

Des ministres de la santé de onze pays africains se réunissent à Kinshasa pour une urgence face aux épidémies de Mpox. Ils visent à améliorer la coopération pour contenir la propagation du virus, qui s'intensifie notamment à l'est de la RDC. Cette rencontre est soutenue par le président Tshisekedi et précède une session ministérielle importante.

Trois raisons d’opter pour...

Le cuivre, précieux dans la construction, la plomberie et la médecine, gagne en popularité grâce à sa durabilité contre la corrosion et sa longue durée de vie sans maintenance complexe. Facile à entretenir et entièrement recyclable, ce matériau est aussi écologique, permettant de diminuer l'empreinte carbone.

Kinshasa et Belgrade renforcent...

La République Démocratique du Congo et la Serbie intensifient leur coopération, notamment dans l'éducation et la science, lors d'une rencontre à Kinshasa entre leurs vice-Premiers ministres. La Serbie soutient l'intégrité territoriale de la RDC et prône le règlement des conflits par la négociation. Ce partenariat se développe alors que la RDC diversifie ses alliances pour sa stabilité et son développement.

Menkwo : Incursion meurtrière...

L'attaque de miliciens Mobondo à Menkwo, malgré un accord de paix, questionne son efficacité et l'engagement des groupes armés. La violence répétée défiant l'autorité étatique et les efforts de stabilisation au Maï-Ndombe réclame une stratégie de sécurité renouvelée pour protéger les citoyens et assurer une paix durable.

RDC : Joseph Kabila traduit en justice pour spoliation d’un diamant d’une valeur de 1.5 millions de dollars américains

Monsieur Mbiye Kalala Théodore  dépose une plainte contre l’ancien président congolais Joseph Kabila kabange, au  procureur général près la cour de cassation de Kinshasa/Gombe,  pour spoliation d’un diamant de plus de 800 carats, estimé à 1.5 millions dollars américains.
C’est une affaire qui date de 2006. Le  plaignant dit avoir financé des travaux d’exploitation minière artisanale, dans la mine de Mfumbu Kabuebue, à Bena Tshiswaka, dans la province du Kasaï Oriental, en 2005, « dans mon puit y avait été extrait un gros diamant extra pur pesant 822 carats, mais soustrait frauduleusement par Monsieur Kabuya Dekabu, creuser d’un puit voisin., » raconte le plaignant qui poursuit: « avec la complicité de Kabuya Freddy, acheminé à Mbuji Mayi, ce diamant a été vendu, sous la médiation de Monsieur Dominique Kanku, élu gouverneur de la province du Kasaï-Oriental, à Monsieur Kabambi Wa Beya appelé Kabe et à Monsieur Ngoy Kasanji.
Frauduleusement, les deux négociants l’exportèrent en Belgique. Le diamant sera saisi et ramené au pays par feu André Philippe Futa, Masangu Mulongo alors respectivement ministre des finances, gouverneur de la banque centrale, un représentant du ministère des mines (sous le ministre Ingele Ifoto), et d’un représentant du centre d’expertise dont monsieur Jean-Pierre Tshimanga était Directeur Général, tous membres de la commission ad hoc. »

L’implantation de Joseph Kabila

L’ancien président Joseph Kabila entre alors dans l’affaire lors d’une réception le 24 juillet à la résidence présidentielle à Mbuji Mayi, qui s’est approprié du diamant, et s’est engagé à lui payer le prix en compagnie de 13 chefs des confessions religieuses.
Le sénateur à vie, alors président de la République, a ensuite demandé à Marcellin Chisambo de lui remettre ses deux numéros de téléphone: 0997180180 et 0818101414 mais les échanges téléphoniques ont tourné à des menaces d’arrestations.
À la suite d’une médiation par le biais de l’ambassadeur itinérant Freddy Mulongo, Joseph Kabila accepte de lui verser la somme de 600.000.000 $ ( six cents millions de dollars américains) sur le total de 1.233.000.000 dollars américains exigé au depart représentant la valeur de 822 carats fois 1.500.000 dollars américains.

Son diamant vaut un poste de gouverneur

D’après Mbiye Kalala, Joseph Kabila lui aurait mis en contact avec sa soeur Jaynet Kabila via Excel Développement pour le paiement en date du 25 juillet 2009.
Mais il dit par la suite avoir été tourné en dérision et au lieu de son diamant, un poste de Gouverneur du Kasaï-Oriental lui aurait été proposé par le Directeur général de la dite société.
Mr Mbiye Kalala Theo affirme qu’après son refus de la dite proposition, il fut soumis à rudes épreuves notamment l’insécurité physique.
Le plaignant réclame la restitution de son diamant de 822 carats ou au versement de la somme de 1.233.000.000 qui équivaut à 822 carats fois 1.500.000 dollars américains.
À titre de dommages et intérêts, il réclame le paiement de 900.000.000 dollars américains (dollars américains neuf cents millions).

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

RDC : la construction de l’échangeur routier de Kolwezi, Félix Tshisekedi émerveillé par le travail de titan réalisé par le groupe EGMF

Grâce au boom actuel, Kolwezi, chef-lieu de la richissime province du Lualaba et coffre-fort des matières premières de la République Démocratique du Congo (RDC) veut ressembler petit à petit aux autres villes minières du monde à l'instar d'Accra au...

RDC : Muzito victime de sa proposition sur la construction d’un mur de séparation entre l’Ouganda, le Rwanda et la RDC par les ennemis...

RDC : Adolphe Muzito victime de sa proposition sur la construction d'un mur de séparation entre l'Ouganda, le Rwanda et la RDC par les ennemis du Congo  Pourquoi les impérialistes s'acharnent contre la proposition d'Adolphe MUZITO pour la  construction d'un...

Dossier Salomon Kalonda:  » Tshisekedi doit veiller que la justice ne soit pas utilisée pour régler des comptes aux adversaires politiques » (déclaration)

Le président de la République, Félix Tshisekedi doit veiller à ce que la justice ne soit pas utilisée comme une arme pour anéantir ses adversaires politiques.  C'est ce qu'a fait savoir  Me Jean-Claude Katende et Me Timothée Mbuya, respectivement, président...