fbpx

Rester informé sur l'actualité de la RDC et d'ailleurs

Situation Épidémiologique en RDC

mercredi, septembre 23, 2020
10,523
Personnes infectées
Updated on 23/09/2020 12:30 pm
241
Personnes en soins
Updated on 23/09/2020 12:30 pm
10,011
Personnes guéries
Updated on 23/09/2020 12:30 pm
271
Personnes mortes
Updated on 23/09/2020 12:30 pm

RDC : le gouvernement constate une légère tendance inflationniste qui refait surface sur le marché




Malgré les efforts entrepris ici et là, le gouvernement congolais note une légère tendance inflationniste du cadre macroéconomique qui refait surface et se traduisant par une faible accélération du rythme de formation des prix sur le marché. C’est ce qu’a fait savoir le ministre  du budget Jean Baudouin Mayo, au sortir de la réunion du comité de conjoncture de ce mardi 25 août 2020, présidée par le Premier ministre. 

« Le comité a pu se rendre compte que malgré les efforts du gouvernement, il y a une petite tendance à l’accélération du rythme de formation des prix, c’est-à-dire, une petite tendance inflationniste qui refait surface malgré les efforts non seulement du gouvernement mais de tout le monde », a-t-il fait savoir.

D’après le ministre, cette tendance inflationniste a entraîné la baisse du taux de change au niveau de l’indicatif. Par contre au niveau du parallèle, le franc congolais s’est apprécié de 0,39%, a précisé J-B Mayo.

Le ministre du budget réaffirme la volonté du chef de l’État et du gouvernement de maintenir intact le cadre macro-économique notamment pour permettre à la RDC d’entrer en programme avec le Fonds monétaire international (FMI) dont les évaluations commencent bientôt.

« Nous sommes optimistes avec l’accompagnement du patronat de la Fédération des Entreprises du Congo (FCC) et de l’Association nationale des entreprises publiques qui sont devenues des sociétés commerciales, nous croyons que nous allons réussir à maintenir et à garder intact le cadre macro-économique parce que bientôt commence les évaluations avec le Fonds Monetaire International (FMI) pour que nous soyons éjectés par rapport au programme qui nous attend », a-t-il expliqué.

Pour éviter la dépréciation du Franc Congolais ainsi que l’instabilité du taux de change et ses conséquences, le gouvernement et la Banque Centrale du Congo (BCC) ont signé un pacte de stabilité du cadre macro-économique et monétaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RDC : le gouvernement constate une légère tendance inflationniste qui refait surface sur le marché 2

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.