Sud-Kivu/EXETAT: les épreuves perturbées suite à une attaque rebelle, des cas de violences sexuelles signalés

0
266

La première journée des épreuves de l’examen d’État consacrée à la dissertation, a été perturbée ce lundi 31 août 2020 dans les villages de Bilalombili et Ngezi, près du centre de Mikenge dans le territoire de Mwenga au Sud-Kivu.

Et pour cause, la coalition des groupes armés Makanika, Android et Ngumino a attaqué ces villages tôt le matin de ce lundi.

D’après  le capitaine Dieudonné Kasereka, porte-parole du secteur opérationnel Sukola 2 Sud Sud-Kivu, plusieurs maisons ont été également incendiées lors de cette attaque.

« L’armée régulière n’était pas présente dans les deux villages attaqués et cette coalition rebelle avait juste l’objectif de saboter les épreuves et incendier les maisons des habitants. La population a pris fuite et les élèves ont été dispersés. Les forces loyalistes sont intervenues et la situation pour le moment est un peu calme », a-t-il expliqué.

Le capitaine Dieudonné Kasereka fait également savoir qu’un officier militaire a été blessé lors de l’intervention des Forces Armées de la République Démocratique du Congo dans la traque de ces rebelles.