AccueilEn continuJusticeRDC : ouverture...

RDC : ouverture ce mercredi du procès du militaire auteur de l’assassinat de 14 personnes à Songe en juillet dernier ( Sud-Kivu)

C’est ce mercredi 23 septembre 2020 que s’ouvre à Bukavu, le procès du soldat qui avait tué le 30 juillet dernier, 14 personnes à la cité de Sange (territoire d’Uvira) au Sud-Kivu, indique le service de communication du gouverneur de cette province.
Il s’agit d’un procès public qui se tiendra à la Place de l’indépendance au cœur de la ville de Bukavu. Le sergent de première classe, Logo Dedonga avait ouvert le feu dans un quartier de Sange tuant sur le champ 12 personnes et blessant plusieurs autres parmi lesquelles deux étaient par la suite décédées.
Le meurtrier était arrêté quelques jours plus tard à Nyangezi près de Bukavu alors qu’il était en cavale après son forfait. Les autorités avaient promis justice en mémoire des victimes.

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

RDC : la construction de l’échangeur routier de Kolwezi, Félix Tshisekedi émerveillé par le travail de titan réalisé par le groupe EGMF

Grâce au boom actuel, Kolwezi, chef-lieu de la richissime province du Lualaba et coffre-fort des matières premières de la République Démocratique du Congo (RDC) veut ressembler petit à petit aux autres villes minières du monde à l'instar d'Accra au...

RDC : Muzito victime de sa proposition sur la construction d’un mur de séparation entre l’Ouganda, le Rwanda et la RDC par les ennemis...

RDC : Adolphe Muzito victime de sa proposition sur la construction d'un mur de séparation entre l'Ouganda, le Rwanda et la RDC par les ennemis du Congo  Pourquoi les impérialistes s'acharnent contre la proposition d'Adolphe MUZITO pour la  construction d'un...

Dossier Salomon Kalonda:  » Tshisekedi doit veiller que la justice ne soit pas utilisée pour régler des comptes aux adversaires politiques » (déclaration)

Le président de la République, Félix Tshisekedi doit veiller à ce que la justice ne soit pas utilisée comme une arme pour anéantir ses adversaires politiques.  C'est ce qu'a fait savoir  Me Jean-Claude Katende et Me Timothée Mbuya, respectivement, président...