Le Burundi accuse le...

Dans une récente déclaration officielle, le gouvernement du Burundi a exprimé de graves préoccupations, accusant le Rwanda de jouer un rôle dans les récentes violences qui ont secoué la province de Bubanza. L'incident, survenu dimanche dernier à Buringa, a été marqué par une attaque dévastatrice attribuée au groupe Red Tabara

Redirection controversée des fonds...

Dans une révélation qui suscite un vif débat au sein de l'opinion publique et des cercles politiques congolais, une correspondance émanant de Jean-Pierre Bemba Gombo, Vice-Premier Ministre en charge de la Défense nationale et des Anciens combattants, a été mise au jour, exposant une demande controversée adressée aux responsables de la gestion des péages routiers du pays.

Montée de l’insécurité à...

Dans la tranquillité trompeuse de la nuit, la ville de Goma, située au cœur du Nord-Kivu, a une fois de plus été le cadre d'actes de violence alarmants. La dernière série d'incidents, survenue dans la nuit de dimanche, témoigne d'une escalade inquiétante de l'insécurité urbaine qui frappe cette région depuis l'aube de l'année 2024.

RDC : Stabilité et...

En République démocratique du Congo, l'évolution récente de l'économie nationale soulève des interrogations et espoirs dans un contexte mondial incertain, marqué par des défis géopolitiques et environnementaux persistants. Lors de la dernière réunion du conseil des ministres, la gouverneure de la Banque centrale du Congo, Malangu Kabedi, a partagé des nouvelles significatives sur la situation économique actuelle du pays, reflétant les adaptations et les défis auxquels l'économie congolaise est confrontée.
AccueilEn continuSociétéConstruction des Sauts-...

Construction des Sauts- de mouton à Kinshasa : » c’est de l’argent jeté qui pouvait servir à la construction des routes » (ordre des architectes de la RDC)

À l’occasion de la journée internationale de l’architecture et l’habitat célébrée le premier lundi du mois d’octobre de chaque année, le président de l’Ordre National des Architectes de la République démocratique du Congo (ONA-RDC) a passé en revue toutes les questions liées à son secteur. C’était ce lundi 5 octobre 2020 à Kinshasa, lors d’un face-à-face avec les professionnels des médias. 
Abordant la question de la construction des sauts-de-mouton dans la capitale congolaise, Brunel Joseph Gibale Leki Kananga n’est pas allé par le dos de la cuillère. À l’en croire, ces ouvrages sont une blague et une masse de béton qui ne sert à rien.
« Pour moi, c’est de la farce et c’est de la blague parce que, quand les sauts-de-mouton ont commencé, je crois avoir fait 13 émissions dans  différentes chaînes pour m’opposer à ça, les gens ne comprenaient pas et les gens ne me croyaient pas. Aujourd’hui, nous avons les résultats, dites moi, les deux sauts-de-mouton qui sont sur le boulevard (30 juin, ndlr) qu’ils existent, qu’ils n’existent pas, qu’est-ce que ça change ? C’est juste une décoration, c’est une masse de béton qu’on est venue déposer qui ne nous sert à rien parce que, maintenant qu’on utilise pas le saut-de-mouton de 24, est-ce qu’il y a embouteillage sur 24 ? », s’est interrogé le président de l’ONA.
Et de poursuivre : « Rien que la réhabilitation des feux de signalisation de 24, le saut-de-mouton existe, on l’utilise même pas, est-ce qu’il y a l’embouteillage ? Donc, ça prouve à suffisance que ces sauts-de-mouton n’ont pas d’importance. C’est juste de l’argent jeté, avec cet argent…on on pouvait construire des routes. Vous savez un projet des infrastructures ne doit pas seulement être à impact visible pour une publicité politique mais un projet des infrastructures doit être à impact social et ces sauts-de-mouton n’ont pas d’impact social. Par contre, ça vient détruire l’environnement parce que ce sont des masses de béton qui vont dégager de CO2 pour détruire l’environnement ».
Autre point abordé lors de cette conférence de presse, c’est l’organisation en août 2022 des 9èmes Jeux de la Francophonie à laquelle l’ONA est associé. À ce sujet, B-J Gibale a affirmé que la RDC risque de perdre l’organisation de ces jeux à cause du retard accumulé dans la construction des infrastructures.
« L’ordre est impliqué dans les Jeux de la Francophonie, l’ordre a fait sa partie qu’il devait faire mais il reste que le gouvernement aussi s’implique et fasse quelque chose de façon que nous puissions évoluer. Sinon,  il y a possibilité de perdre même les jeux de la Francophonie. Le Congo risque de perdre les jeux de la Francophonie à l’allure où nous sommes en train de partir. C’est un moment très interpellateur de façon que tous les acteurs se réveillent comme un seul homme pour gagner et avancer parce que le mois d’octobre, c’est un dead line pour nous au niveau du Congo », a alerté le président de l’ONA.
Il a, de ce fait, invité le gouvernement de la République à disponibiliser les moyens requis pour le lancement des travaux notamment la construction de 23 immeubles (5000 chambres pour les athlètes participants) et ainsi, éviter cette situation.
S’agissant de la saison de pluie durant laquelle le pays fait face à des inondations, le président de l’ONA a réitéré ses recommandations aux autorités afin d’éviter le pire. Il s’agit entre autres du curage des caniveaux, de la création des caniveaux supplémentaires et du respect des normes de l’urbanisme dans le lotissement.
Par ailleurs, il a déploré le fait qu’une grande partie de la population congolaise n’ait pas de nos jours ni toit ni installations sanitaires, alors que « le bien-être physique, physiologique d’un individu dépend de ses conditions de vie dans un logement salubre et en sûreté ».
Par conséquent, B-J Gibale a indiqué que l’urbanisation croissante doit être une réponse à la croissance exponentielle des populations. Il a aussi appelé à la création d’autres centres urbains au pays pour pallier cette difficulté. « Il est urgent de contenir l’augmentation de nos populations par la construction des centres urbains au lieu d’assister impuissant à l’apparition incontrôlée des bidonvilles », a-t-il dit.
Pour rappel, l’ONA existe depuis 2 ans. Il compte aujourd’hui environ 800 architectes membres sur près de 1500 que compte la RDC. Le Congo-Kinshasa, d’après les chiffres relevés par cet organe technique du gouvernement, a un déficit de logements de 7.000.000 dont 54,4% dans la ville de Kinshasa.
Avec 7sur7.cd

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

RDC : la construction de l’échangeur routier de Kolwezi, Félix Tshisekedi émerveillé par le travail de titan réalisé par le groupe EGMF

Grâce au boom actuel, Kolwezi, chef-lieu de la richissime province du Lualaba et coffre-fort des matières premières de la République Démocratique du Congo (RDC) veut ressembler petit à petit aux autres villes minières du monde à l'instar d'Accra au...

RDC : Muzito victime de sa proposition sur la construction d’un mur de séparation entre l’Ouganda, le Rwanda et la RDC par les ennemis...

RDC : Adolphe Muzito victime de sa proposition sur la construction d'un mur de séparation entre l'Ouganda, le Rwanda et la RDC par les ennemis du Congo  Pourquoi les impérialistes s'acharnent contre la proposition d'Adolphe MUZITO pour la  construction d'un...

Dossier Salomon Kalonda:  » Tshisekedi doit veiller que la justice ne soit pas utilisée pour régler des comptes aux adversaires politiques » (déclaration)

Le président de la République, Félix Tshisekedi doit veiller à ce que la justice ne soit pas utilisée comme une arme pour anéantir ses adversaires politiques.  C'est ce qu'a fait savoir  Me Jean-Claude Katende et Me Timothée Mbuya, respectivement, président...