fbpx

Rester informé sur l'actualité de la RDC et d'ailleurs

Situation Épidémiologique en RDC

jeudi, novembre 26, 2020
12,365
Personnes infectées
Updated on 26/11/2020 3:24 pm
601
Personnes en soins
Updated on 26/11/2020 3:24 pm
11,433
Personnes guéries
Updated on 26/11/2020 3:24 pm
331
Personnes mortes
Updated on 26/11/2020 3:24 pm

Kinshasa : l’hôpital « centre Nganda » refuse de recevoir Samih jammal pour des soins appropriés ( avocats)




Maître Serge Lepighe Muluntwe, l’un des avocats conseils de l’homme d’affaires  Samih Jammal, déplore l’attitude de l’hôpital Centre Nganda qui a refusé de recevoir leur client venant de la prison centrale de Makala.

« Nous déplorons à ce jour l’attitude affichée par l’hôpital Centre Nganda qui s’est refusé sans raison médicale de recevoir un patient venant du CPRK (centre pénitentiaire et de rééducation de Kinshasa). Il s’agit bien de monsieur Samih Jammal dont l’état de santé se dégrade au jour le jour », affirme-t-il.

D’après Me Serge Lepighe Muluntwe, cet établissement sanitaire avance comme raison qu’il est saturé. Cependant, il regrette qu’aucune disposition n’ait été prise pour orienter leur client vers un autre hôpital.

« Il y serait avancé comme raison que le centre serait saturé mais aucune disposition n’a été prise pour orienter ce patient dans un autre centre environnant où la prise en charge lui sera assurée », indique-t-il.

Et de poursuivre : « Déjà, nous avons eu à deplorer cette indifférence des autorités congolaises dans plusieurs de nos correspondances et interventions de mes confrères mais voilà que c’est ce centre de grande renommée qui lui refuse l’accès alors que l’autorisation de son transfert a été accordée du dispensaire de la prison pour une bonne prise en charge ailleurs. Nous dénonçons cette façon d’agir du centre que nous trouvons contraire aux droits garantis aux détenus par les instruments internationaux ratifiés par notre pays ».

Par ailleurs, il dit espérer que des dispositions seront prises pour permettra à Jammal Samih d’être pris en charge dans une structure sanitaire appropriée.

« Cependant, nous espérons que les dispositions seront prises afin que le transfèrement de notre client Samih Jammal dont le péché serait d’être un sujet libanais disposé à œuvrer pour la réalisation du projet de logement que le chef de l’État a voulu offrir aux militaires et policiers, sera vite assuré dans une structure appropriée. Nous souffrons tous de cette situation inhumaine que traverse notre client mais nous continuons à garder espoir », conclut Me Serge Lepighe Muluntwe.

Rappelons que, c’est depuis le mois de février dernier que Samih Jammal est détenu à Makala pour détournement des deniers publics. Au moins de juin de l’année en cours, cet homme d’affaires libanais avait écopé une peine d’emprisonnement de 20 ans des travaux forcés pour détournement des fonds alloués à la construction des maisons préfabriquées dans le cadre du programme de 100 jours du chef de l’État. Ses avocats ont interjeté appel à la Cour d’appel de Kinshasa-Gombe.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Kinshasa : l'hôpital "centre Nganda" refuse de recevoir Samih jammal pour des soins appropriés ( avocats) 2

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.