fbpx

Rester informé sur l'actualité de la RDC et d'ailleurs

Situation Épidémiologique en RDC

mercredi, avril 21, 2021
29,084
Personnes infectées
Updated on 21/04/2021 8:49 pm
2,228
Personnes en soins
Updated on 21/04/2021 8:49 pm
26,108
Personnes guéries
Updated on 21/04/2021 8:49 pm
748
Personnes mortes
Updated on 21/04/2021 8:49 pm

RDC: le Coordonnateur de l’APLC enfin relaxé !




Le Coordonnateur de l’Agence de Prévention et de Lutte contre la Corruption (APLC), Me Ghislain Kikangala a été enfin relaxé et a regagné son domicile, ce samedi 19 décembre, après avoir été placé en garde à vue pour besoin d’enquête tard dans la soirée du vendredi 18 décembre 2020 par le parquet général près la cour d’appel de Kinshasa-Gombe dans le cadre de l’affaire Access Bank.

Dans un communiqué de presse daté de ce samedi, l’APLC précise que son Coordonnateur bénéficie de la présomption d’innocence et continuera à se rendre disponible pour la justice.

En outre, contrairement aux rumeurs qui ont circulé hier vendredi dans la presse, le Coordonnateur de l’APLC n’a jamais été en détention à Makala.

Le communiqué ajoute que l’interpellation du Coordonnateur de l’APLC, ne doit pas occulter les graves soupçons de blanchiment des capitaux et financement du terrorisme chiffrés à plusieurs millions de dollars qui pèsent sur Access Bank.

Créée par l’ordonnance présidentielle n°20/013 bis du 17 mars 2020, en conformité avec la constitution de la République Démocratique du Congo, l’APLC est l’autorité de référence en matière de lutte contre la corruption en République Démocratique du Congo. Elle coordonne tous les services et organismes publics en charge de la lutte contre la corruption, le blanchiment des capitaux, la criminalité organisée et les infractions y assimilées.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RDC: le Coordonnateur de l'APLC enfin relaxé ! 2

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.