De la condamnation à...

En République Démocratique du Congo, l'affaire Carine Lokeso, du nom de cette commissaire supérieure adjointe condamnée à la réclusion à perpétuité pour le meurtre de l'activiste Rossy Mukendi, continue de susciter de vives réactions et d'interroger sur le fonctionnement de la justice militaire dans le pays.

RDC : Vague de...

Dans le paysage politique de la République Démocratique du Congo, l'annonce de l'adhésion de Jean-Jacques Mamba, ex-député, au mouvement rebelle Alliance fleuve Congo (AFC), dirigé par Corneille Nanga, a suscité une série de réactions parmi les acteurs politiques et la société civile.

RDC : Vers une...

Dans un élan de solidarité et de coordination sans précédent, l'Institut national de santé publique (INSP), en étroite collaboration avec le Ministère de la Santé et divers partenaires du secteur sanitaire, se mobilise pour mettre au point une stratégie robuste destinée à contrer l'épidémie de Monkeypox qui frappe la République Démocratique du Congo.

Félix Tshisekedi et l’éloge...

Dans une récente prise de parole, le Président Félix Tshisekedi a tenu à mettre en lumière l'efficacité et la rigueur de l'Inspection Générale des Finances (IGF), sous la houlette de Jules Alingete, dans son rôle de gardien vigilant des finances publiques. Lors d'une allocution marquée par la présence de figures importantes, le chef de l'État a utilisé une métaphore frappante pour décrire l'action de l'IGF
AccueilTribune libreProchain remplaçant de...

Prochain remplaçant de Mabunda : « Le perchoir, la femme bien aimée que convoite les religieux » ( Trésor Mukambilwa)

Sur les 500 députés nationaux, un seul doit remplir les dix critères pour la cérémonie officielle. Voici donc le portrait robot du prochain président de l’Assemblée nationale : être parmis les signataires des pétitions contre le Bureau Mabunda(socle de l’union sacrée), appartenir à la force politique majoritaire au sein de l’Union sacrée, connaître parfaitement les rouages institutionnels du pays, bien maîtriser les procédures parlementaires, savoir comment gérer les députés et les enjeux politiques au sein de la chambre, avoir des bons rapports avec le Président de la République, incarner un certain renouvellement politique, avoir un certain ancrage populaire, être reconnu comme un patriote républicain qui aime son pays.
De ces dix critères, tous les 500 députés sont éligibles. Mais un seul doit porter le fardeau pour gérer ses collègues et pouvoir apporter la paix. Ce dernier doit ensuite aider le chef de l’État dans ses prérogatives.
Jusqu’ici, plusieurs noms sont cités. C’est notamment les noms de l’honorable Eve Bazaiba, Lokondo et Jean-Pierre Lihau. Une question reste posée : « qui de ces trois est éligible » ? Cette question mérite une réponse.
En parcourant les pétitions et les CV des candidats potentiels, un seul nom reste en tête : Jean-Pierre Lihau. Je sais que certains diront que c’est un jugement taillé sur mesure. Je vous convie à la relecture du portrait robot et d’en dire plus dans le commentaire.
La belle femme appartient à son mari. Et le religieux non signataire de la pétition doit rompre le vœu et revenir en arrière pour espérer mieux. Mais c’est déjà tard.
Joyeux Noël et bonne année 2021
Trésor Mukambilwa

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

RDC : Jeannot MUBENGA demande à FATSHI de contraindre les réseaux de téléphonie mobile à restituer les unités coupées et réparer les dégâts causés

Cher Président FATSHI, d'emblée je m'en vais vous dire merci pour avoir suspendu cette escroquerie de RAM. Ceci prouve que vous êtes à l'écoute de la population. Cher Président, les dégâts causés par cette redevance sont déjà énormes, et peut-être...

Kinshasa-Renforcement des capacités des communicateurs : CeFoRCE organise une formation pratique sur la «conception du plan de communication»

Dans le cadre de contribuer à la formation des communicateurs et apprenants de la science de la communication, le Centre de Formation et de Recyclage en Communication des Entreprises (CeFoRCE) organise une formation pratique qui portera particulièrement sur la...

RDC : «L’état de siège : ce qu’il ne faut pas accepter» (Papy TAMBA)

La notion de l'état de siège tire son origine des concepts qui entourent des pratiques dictatoriales. Comparé dans une certaine mesure à la loi martiale, l'état de siège transfère les pouvoirs civils aux militaires. Il restreint aussi les libertés...