Contrôle des FARDC à...

Les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) ont réussi à maintenir le contrôle de la localité stratégique de Kanyamahoro, contrecarrant ainsi les tentatives infructueuses de la coalition RDF/M23 de s'emparer de la position. Cette information a été confirmée par le porte-parole militaire du Nord Kivu.

Tensions régionales : Le...

Le représentant permanent du Rwanda aux Nations Unies, Ernest Rwamucyo, a soulevé des inquiétudes majeures lors d'une récente intervention devant le Conseil de sécurité. Il a accusé le Burundi et la République démocratique du Congo (RDC) de chercher à provoquer un changement de régime au Rwanda.

Chérubin Okende : L’Union...

Au cours de la 173e session du Comité des droits de l'homme des parlementaires de l'Union interparlementaire, tenue du 23 janvier au 08 février, une exigence sans équivoque a été adressée aux autorités congolaises.

Repositionnement des Combats dans...

Goma, RDC - Ce mercredi 21 février, les bruits sourds des affrontements ont une fois de plus secoué la région instable du Nord-Kivu, mettant en scène la coalition des Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) et Wazalendo contre les rebelles du M23, appuyés par l'armée rwandaise.
AccueilA la UneRDC : MMG...

RDC : MMG Kinsevere s’engage dans la formation des agriculteurs afin de les aider à augmenter les capacités agricoles locales

Depuis 2006, le Programme d’Assistance aux Agriculteurs locaux (FAP) demeure le programme le plus important, dans le cadre de la contribution a la securite alimentaire locale, couvrant l’entièreté de l’aire d’influence communautaire de la mine MMG Kinsevere, étendu sur plus de 500 ha de culture de maïs. Dix ans après son lancement, le projet a vu les petits planteurs quadrupler leurs surfaces de culture et leurs rendements devenant ainsi de plus en plus autonome. Cette situation a permis à MMG Kinsevere de réduire en nombre sa cible de planteurs assistés de 600 à 450 agriculteurs répartis dans 26 villages. Parmis ces agriculteurs, 5 ont été formés, avec succès, pour se lancer dans la production des semences agricoles. Pour leur première récolte, ils ont produit plus de 12,7 tonnes de semences de maïs sur la saison culturale 2020.
Ces cinq agriculteurs des villages de Muombe et de Kilongo, dans le Haut Katanga en RDC, bénéficient d’un accompagnement special dans le cadre du programme d’Appui aux Agriculteurs (FAP) de la société minière MMG KINSEVERE. L’objectif pour ces paysans, est d’apprendre des méthodes efficaces pour migrer d’une agriculture traditionnelle à une agriculture moderne intégrée et globale qui permet d’améliorer la productivité agricole locale.
Les agriculteurs ont ainsi été initiés, pendant plusieurs mois, aux processu de production de semences de maïs. Supervisés tout au long de ce parcous du processus par des agronomes experts, ils ont acquis les techniques du semis, de la fertilisation, de l’entretien phytosanitaire de la sélection semencière, du conditionnement des graines et des normes d’entreposage des semences.
Ces agriculteurs ont pu mettre en pratique leur formation sur deux aires exploitées en isolation de toute autre variété de maïs, une de sept hectares dans le village Muombe et une autre d’un hectare au village Kilongo. Ces nouveaux producteurs ont récolté 12,7 tonnes de semences de maïs, soit plus de 1,5 tonnes de semence par hectare et plus de 750 kg de maïs par hectare. Ce résultat très encourageant valorise le transfert de technologie, marqué par une première récolte de qualité. Celle-ci ouvre la voie vers un mode d’exploitation et de diversification qui permettra aux agriculteurs d’augmenter leurs rendements dans la région.
Onze mois après le semis, Agnès, l’une des agricultrices, affiche sa satisfaction tout en reconnaissant que la tâche a été ardue. « Nous avons dû tout d’abord apprendre à maitriser les semis pour être sûrs de la fertilisation. Ensuite, nous avons eu un travail d’épuration des hors- types sur le terrain pour obtenir la meilleure pureté́ possible. Lors du désherbage, toutes les mauvaises herbes ont été́ éliminées ».

Assurer des bénéfices durables pour les villages de la région de Kinsevere

Seed Multipliers Muombe village-min
Le programme FAP a été créé par MMG Kinsevere afin d’assurer des bénéfices durables pour les zones environnantes du site, pouvant accompagner les populations au-delà̀ du cycle de vie de la mine. Annuellement, le programme FAP injecte dans le marché local plus de 2000 tonnes de maïs, denrée de base de la population. Il est aujourd’hui développé en parallèle de la ferme Ubuntu – acquise par MMG en 2015, avec l’objectif d’en faire un centre d’excellence agricole. Grâce à ces ambitieux projets, les agriculteurs locaux ont accès  un programme de microcrédit semenses et engrais en plus d’une formation assurée par MMG.
Pour ces cinq nouveaux producteurs de semences, la culture du maïs ne sera plus seulement une activité́ de subsistance, mais une réelle opportunité de constituer une entreprise communautaire, partenaire de l’autonomie des petits planteurs. Ils espèrent bientôt se constituer en association de production de semences légalement reconnue.
Les 12,7 tonnes de semences de maïs produites sur la saison agricole de 2020, elles ont été intégralement achetées par la mine de Kinsevere et ensuite redistribuées  plus de 400 petits exploitants locaux du programme FAP.
Outre l’exploitation minière, l’élevage et l’agriculture sont les plus grandes industries locales porteuses de croissance, et la sécurité́ alimentaire est une des priorité́s pour la RDC. MMG Kinsevere est confiant que l’investissement dans la capacité́ agricole locale est une voie majeure pour améliorer les moyens de subsistance locaux et fournir des bénéfices durables, bien au-delà̀ de la vie de la mine.

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Contrôle des FARDC à Kanyamahoro : La Coalition RDF/M23 Déjouée

Les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) ont réussi à maintenir le contrôle de la localité stratégique de Kanyamahoro, contrecarrant ainsi les tentatives infructueuses de la coalition RDF/M23 de s'emparer de la position. Cette information a été confirmée par le porte-parole militaire du Nord Kivu.

Tensions régionales : Le Rwanda accuse le Burundi et la RDC de soutenir une coalition militaire menaçante

Le représentant permanent du Rwanda aux Nations Unies, Ernest Rwamucyo, a soulevé des inquiétudes majeures lors d'une récente intervention devant le Conseil de sécurité. Il a accusé le Burundi et la République démocratique du Congo (RDC) de chercher à provoquer un changement de régime au Rwanda.

Chérubin Okende : L’Union interparlementaire réclame transparence et justice

Au cours de la 173e session du Comité des droits de l'homme des parlementaires de l'Union interparlementaire, tenue du 23 janvier au 08 février, une exigence sans équivoque a été adressée aux autorités congolaises.