Sécurité à Goma :...

Dans un contexte marqué par une insécurité croissante à Goma, Kasereka B., analyste politique congolais, recommande au gouvernement de recourir à des mesures extrêmes pour réprimer les assassinats qui secouent la ville.

Crise au Lac Kivu...

Les opérateurs de bateaux civils au Lac Kivu, RDC, dénoncent des attaques par les milices M23, menaçant vies et biens. Ces violences, qui ont touché même des acteurs économiques comme Alfred Genty Kimbutu, exacerbent les tensions et l'anxiété locales, poussant à clamer une action internationale pour sécuriser la région et ses voies navigables. La communauté internationale est appelée à contribuer à une paix durable.

Réunion d’urgence à Kinshasa...

Des ministres de la santé de onze pays africains se réunissent à Kinshasa pour une urgence face aux épidémies de Mpox. Ils visent à améliorer la coopération pour contenir la propagation du virus, qui s'intensifie notamment à l'est de la RDC. Cette rencontre est soutenue par le président Tshisekedi et précède une session ministérielle importante.

Trois raisons d’opter pour...

Le cuivre, précieux dans la construction, la plomberie et la médecine, gagne en popularité grâce à sa durabilité contre la corrosion et sa longue durée de vie sans maintenance complexe. Facile à entretenir et entièrement recyclable, ce matériau est aussi écologique, permettant de diminuer l'empreinte carbone.
AccueilA la UneNord-Kivu : trois...

Nord-Kivu : trois jours de deuil décrété à Béni en mémoire de 16 civils tués dans une embuscade

Trois jours de deuil ont été décrétés dans sur l’ensemble du territoire de Beni dans la province du Nord-Kivu en mémoire de 16 civils tués dans une embuscade.

En mémoire de 16 civils tués le jeudi 22 juillet dernier dans une embuscade contre un camion à Kapoka, trois journées de deuil sont décrétées en territoire de Beni (Nord-Kivu).

Cette série des journées de deuil ont débuté le vendredi 23 juillet, détaillée par une déclaration des forces vives du territoire de Beni.

Il sied de signaler que Janvier Kasairyo, l’un des représentants de la société civile de Beni a déclarére que cette période sera consacrée à l’inhumation de corps des victimes et organisation de deuil dans différentes familles.

Les corps de victimes de cette barbarie sont 6 femmes et un enfant se trouvent encore à la morgue de l’hôpital général d’Oicha et ne sont pas encore pris en charge.

 » Notre souhait en tant que société civile est que tous les corps soient inhumés ensemble dans un seul endroit. Malheureusement, il y a des familles qui s’y opposent encore « , a indiqué Janvier Kasairyo.

Pour rappel, les 16 civils ont été tués dans une embuscade contre un camion du type Fuso ce Jeudi dernier et huit autres personnes sont grièvement blessées dont ils poursuivent les soins à l’hôpital général d’Oicha.

Manassé Kosi

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Sécurité à Goma : l’exécution publique envisagée comme solution (Kasereka B)

Dans un contexte marqué par une insécurité croissante à Goma, Kasereka B., analyste politique congolais, recommande au gouvernement de recourir à des mesures extrêmes pour réprimer les assassinats qui secouent la ville.

Crise au Lac Kivu : Les propriétaires de bateaux dénoncent les aggressions du M23

Les opérateurs de bateaux civils au Lac Kivu, RDC, dénoncent des attaques par les milices M23, menaçant vies et biens. Ces violences, qui ont touché même des acteurs économiques comme Alfred Genty Kimbutu, exacerbent les tensions et l'anxiété locales, poussant à clamer une action internationale pour sécuriser la région et ses voies navigables. La communauté internationale est appelée à contribuer à une paix durable.

Réunion d’urgence à Kinshasa pour contrer la propagation du Mpox en Afrique

Des ministres de la santé de onze pays africains se réunissent à Kinshasa pour une urgence face aux épidémies de Mpox. Ils visent à améliorer la coopération pour contenir la propagation du virus, qui s'intensifie notamment à l'est de la RDC. Cette rencontre est soutenue par le président Tshisekedi et précède une session ministérielle importante.