Sécurité à Goma :...

Dans un contexte marqué par une insécurité croissante à Goma, Kasereka B., analyste politique congolais, recommande au gouvernement de recourir à des mesures extrêmes pour réprimer les assassinats qui secouent la ville.

Crise au Lac Kivu...

Les opérateurs de bateaux civils au Lac Kivu, RDC, dénoncent des attaques par les milices M23, menaçant vies et biens. Ces violences, qui ont touché même des acteurs économiques comme Alfred Genty Kimbutu, exacerbent les tensions et l'anxiété locales, poussant à clamer une action internationale pour sécuriser la région et ses voies navigables. La communauté internationale est appelée à contribuer à une paix durable.

Réunion d’urgence à Kinshasa...

Des ministres de la santé de onze pays africains se réunissent à Kinshasa pour une urgence face aux épidémies de Mpox. Ils visent à améliorer la coopération pour contenir la propagation du virus, qui s'intensifie notamment à l'est de la RDC. Cette rencontre est soutenue par le président Tshisekedi et précède une session ministérielle importante.

Trois raisons d’opter pour...

Le cuivre, précieux dans la construction, la plomberie et la médecine, gagne en popularité grâce à sa durabilité contre la corrosion et sa longue durée de vie sans maintenance complexe. Facile à entretenir et entièrement recyclable, ce matériau est aussi écologique, permettant de diminuer l'empreinte carbone.
AccueilA la UneBeni : «...

Beni : « La prochaine prorogation de l’état de siège se fera après évaluation des opérations sur terrain » (Hon. Vahumava)

Selon l’honorable Paul Muhindo Vahumawa, la prochaine prorogation de l’état de siège se fera après évaluation des actions sur terrain.

Ce qui s’est passé en commune de Bulongo est inquiétant. C’est anormale ce qui s’est passé au centre de Bulongo.

« Bulongo, c’est un grand milieu en territoire de Beni où il y avait encore beaucoup de gens mais aussi l’entité qui est entourée par plusieurs positions militaires. C’est anormale que l’ennemi tue la population, même au quartier Mbela. A part ça, l’ennemi a pillé des biens des habitants et emporté plusieurs personnes, il est retourné sans qu’il soit attaqué, ce qui est grave ces bandits n’ont pas été poursuivi. Je regrette. Je ne comprend pas comment le mardi 27 juillet, les ADF avaient attaqué la population à Pihene vers Hurara et parvenir à massacrer les gens le lendemain à Bulongo, c’est ce que nous appelons « négligence ». Des dispositions devraient être prises par l’armée pour épargnées ces dégâts », s’est-il interrogé.

Pour lui, l’ennemi a encore utilisé le même tronçon routier quand il opère dans cette zone.

« J’interpelle le gouverneur militaire, nous avons fait l’état de siège pour que des choses pareilles terminent, nous avons dit oui à cet état de siège pour que la population soit protégée mais aussi pour mettre fin à de telles négligences. Que le gouverneur militaire mène des enquêtes pour dénicher ce qui a été à la base de laisser l’ennemi opérer jusque dans la commune et que ces coupables soient fortement sanctionnés », a ajouté le porte parole national du RCD-KML, l’honorable Paul Muhindo Vahumawa.

« Bien-sûr qu’il y a des officiers qui sont arrêtés pour détournements de fonds, c’est une bonne chose car nous demandions des enquêtes mais ce qui est plus important, c’est la protection des civils par les militaires FARDC qui doivent aussi poursuivre ces terroristes partout où ils se cachent », a-t-il conclu.

Rtb beni

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Sécurité à Goma : l’exécution publique envisagée comme solution (Kasereka B)

Dans un contexte marqué par une insécurité croissante à Goma, Kasereka B., analyste politique congolais, recommande au gouvernement de recourir à des mesures extrêmes pour réprimer les assassinats qui secouent la ville.

Crise au Lac Kivu : Les propriétaires de bateaux dénoncent les aggressions du M23

Les opérateurs de bateaux civils au Lac Kivu, RDC, dénoncent des attaques par les milices M23, menaçant vies et biens. Ces violences, qui ont touché même des acteurs économiques comme Alfred Genty Kimbutu, exacerbent les tensions et l'anxiété locales, poussant à clamer une action internationale pour sécuriser la région et ses voies navigables. La communauté internationale est appelée à contribuer à une paix durable.

Réunion d’urgence à Kinshasa pour contrer la propagation du Mpox en Afrique

Des ministres de la santé de onze pays africains se réunissent à Kinshasa pour une urgence face aux épidémies de Mpox. Ils visent à améliorer la coopération pour contenir la propagation du virus, qui s'intensifie notamment à l'est de la RDC. Cette rencontre est soutenue par le président Tshisekedi et précède une session ministérielle importante.