AccueilA la Une75 personnes tuées...

75 personnes tuées par les ADF en 2 semaines à Beni et Irumu (CEPADHO)

Le Centre d’études pour la promotion de la paix, la démocratie et les droits de l’homme (CEPADHO), condamne les pertes en vies humaines occasionnées par les ADF. Selon son dernier bulletin d’informations publié lundi 9 août 2021, au moins 75 civils ont été tués en l’espace de deux semaines dans les territoires de Beni (Nord-Kivu) et d’Irumu (Ituri).

Pour le CEPADHO, les attaques perpétrées ces jours par les ADF ont pour objectif d’inciter la population à s’opposer à l’état de siège.

L’ONG demande à cette dernière de ne pas tomber dans le piège de l’ennemi et de continuer à soutenir les FARDC dans leurs opérations pour mettre fin aux tueries dans la région.

De son côté, le porte-parole du gouverneur de la province du Nord-Kivu, le général de brigade Sylvain Ekenge, a dressé le bilan de l’état de siège dans sa province.

Au cours de son face à face, vendredi, avec la presse à Beni, Sylvain Ekenge a indiqué que plus de 600 membres des groupes armés s’étaient rendus, 328 armes déposées et 145 collaborateurs des ADF arrêtés.

« Pour les FDLR, on est arrivé à quelque chose comme 30 FDLR qui ont été neutralisés pendant l’état de siège.

Depuis le 6 mai, 145 collabos sont arrêtés ici et ce sont les cellules dormantes des ADF. Il y a dix véhicules et 15 motos de l’ennemi saisis ici dans le territoire de Beni », indique le général Sylvain Ekenge.

Il estime que ceux qui critiquent ne trouvent pas leur compte dans ce qui se fait : « Vous voyez que les gens n’aiment pas l’état de siège, alors qu’ils en ont demandé et aujourd’hui ils veulent qu’on en finisse parce qu’ils ne se retrouvent plus dans les aventures des fraudes et dans ce qu’ils font dans le soutien des groupes armés ».

Cette opération se fait avec le secteur opérationnel Sokola 2 Nord-Kivu.


Radio Okapi

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Kinshasa : Daniel Bumba, nouveau gouverneur, sollicite un crédit de 200 millions USD chez FirstBank DRC

À peine installé en tant que nouveau Gouverneur de Kinshasa, Daniel Bumba a rapidement pris des mesures audacieuses pour pallier le déficit budgétaire hérité à l'Hôtel de Ville. Face à des caisses vides, il a engagé des discussions avec FirstBank DRC SA en vue d'obtenir un crédit substantiel de 200 millions USD pour financer ses premiers grands projets de développement urbain.

Koffi Olomidé : Entre liberté d’expression et responsabilité sociale

La récente apparition de Koffi Olomidé au « Panier The Morning Show » de la RTNC a ravivé le débat sur la liberté d'expression et la responsabilité sociale des personnalités publiques en République Démocratique du Congo. Lors de son intervention, le célèbre artiste congolais a suscité la controverse en commentant la situation sécuritaire dans l'Est du pays, notamment l'avancée des troupes du M23 et les tensions frontalières avec le Rwanda.

RDC : Jacky Ndala, derrière Corneille Nangaa à la messe, une alliance inattendue ?

Lors d'une messe dominicale à la paroisse Saint Aloïs, située dans le territoire de Rutshuru sous contrôle de l'armée rwandaise, une présence intrigante a attiré l'attention : celle de Jacky Ndala, ancien coordonnateur national de la jeunesse d'Ensemble pour la République. Il était vu derrière Corneille Nangaa, ancien président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), suscitant des spéculations sur un possible ralliement à une nouvelle cause.