AccueilA la UneCENI : le...

CENI : le groupe parlementaire MS-G7 pro-Katumbi tourne le dos à la commission paritaire

Le groupe parlementaire MS-G7 proche de Moïse Katumbi a refusé d’envoyer ses délégués à la Commission paritaire sur la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI). Une décision prise après celle du Front Commun pour le Congo (FCC).

À en croire le président du groupe parlementaire MS-G7, le député national Jean-Claude Kibala qui a fait l’annonce via une interview à la presse, cette commission est un jeu de manipulation et donc n’a pas été établie selon les normes.

« Nous sommes bien avertis, Ensemble pour la République ne peut plus continuer avec ce jeu de manipulation. Nous n’allons pas envoyer les gens à la commission paritaire majorité-opposition parce que cette commission n’a pas été établie selon les normes. Les membres de la commission ne peuvent pas être désignés par le président de l’Assemblée nationale. Ce sont les groupes parlementaires qui envoient les membres de la commission. Aussi longtemps que nous n’avons pas encore envoyé un candidat, nous en tant que Ensemble pour la République, comment la commission, siégera-t-elle ? », a signalé cet élu national.

Et de renchérir : « Il y a aussi les confessions religieuses qui ne se sont pas mises d’accord pour son candidat. L’opposition n’a pas envoyé ses délégués, nous Ensemble pour la République, on n’a pas envoyé. La commission va faire quoi ? C’est une commission de distraction pour faire passer des choses sur ordre du président Christophe Mboso », a signalé le président du groupe parlementaire MS-G7.

Pour Jean-Claude Kibala, en cas de glissement aux élections prévues en 2023, le speaker de la chambre basse du parlement devra être tenu pour responsable; puisque selon lui, Christophe Mboso serait dans la catégorie des manipulateurs qui bloquent la désignation des membres de la CENI.


Objectif Infos

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Jacquemain Shabani entame mission sécuritaire à Goma sous haute tension

Le vice-Premier ministre et ministre de l’Intérieur, Jacquemain Shabani, a entamé ce samedi 13 juillet une mission délicate au Nord-Kivu, débutant par la ville de Goma.

RDC : L’UDPS en ébullition, Augustin Kabuya conserve le soutien de la Présidence

L'Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) est actuellement au cœur d'une tempête politique. Plusieurs membres influents et militants du parti au pouvoir réclament le départ d'Augustin Kabuya, qu'ils accusent de gestion autoritaire et de favoritisme.

Congrès de l’ONEC : Michel Victor Lessay présente le rôle de l’APLC et son bilan face aux défis de la transparence financière en RDC

Lors du Congrès de l'ONEC, Michel Victor Lessay, Coordonnateur a.i. de l'Agence de Prévention et de Lutte contre la Corruption (APLC), a souligné les efforts soutenus de la République Démocratique du Congo dans la lutte contre la corruption, la fraude et le détournement de fonds publics. Il a mis en avant les stratégies de l'APLC ainsi que ses progrès et ambitions futures...