AccueilA la Une« Chaque jour...

« Chaque jour qui passe est un jour perdu, qui risque de précipiter le pays dans l’inconnu » (Claudel Lubaya)

André Claudel Lubaya comme tout membre du G13 soutient les réformes institutionnelles qui devront baliser le chemin des élections de 2023 et instaurer un climat de confiance entre toutes les parties prenantes au processus électoral.

Chaque partie prenante au processus électoral campe sur sa propre décision étant donné que chacune viendrait avec son agenda caché. Face à cette situation de confusion, le député national Claudel Lubaya craint que le pays entre dans une impasse dont on aurait du mal à se remettre.

« Chaque jour qui passe est un jour perdu, qui risque de précipiter le pays dans l’inconnu. Le processus électoral ne devrait en aucun cas être pris en otage ni faire l’objet de confusion de rôle », a-t-il indiqué.

Voulant à tout prix éviter le pire, ce membre du G13 appelle toutes les parties prenantes à ce processus à un dépassement de l’entre-soi de la classe politique.

«À chacun de faire montre de dépassement de soi pour éviter les erreurs du passé», ajoute-t-il. À l’allure où vont les choses, les élections de 2023 sont de plus en plus incertaines et promettent d’être moins apaisées si le consensus n’est trouvé quant aux questions sensibles.

Gaba T.
Objectif Infos

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Rencontre proposée entre Tshisekedi et Kagame pour la crise des réfugiés

Le 20 juin, Journée internationale des réfugiés, Dieudonné Musagalusha, coordonnateur du panel des experts de la société civile, a appelé à une rencontre entre les présidents Félix Tshisekedi de la République démocratique du Congo et Paul Kagame du Rwanda

Solidarité avec les réfugiés : le message de Patien Sayiba Tambwe

Aujourd'hui, la Journée Mondiale du Réfugié est célébrée sous le thème : « Pour un monde qui accueille les personnes réfugiées. » Ce message appelle à la solidarité envers les millions de réfugiés à travers le globe, et particulièrement en République Démocratique du Congo.

La RDC interdit le ravitaillement en carburant des véhicules burundais à la frontière de Kavimvira

Le service de migration de la République Démocratique du Congo a pris une mesure radicale en interdisant aux véhicules portant l’immatriculation burundaise de traverser la frontière congolaise pour se ravitailler en carburant à la frontière de Kavimvira, à Uvira (Sud-Kivu)...