AccueilA la UneRDC : Molendo...

RDC : Molendo Sakombi lance le séminaire de renforcement des capacités des cadres et agents des circonscriptions foncières du Kongo-Central

Aimé Molendo Sakombi, Ministre des Affaires Foncières a lancé ce jeudi 18 août 2021 à Matadi le séminaire de renforcement des capacités des cadres et agents des circonscriptions foncières de la province du Kongo-Central. Ce, à la suite de l’alerte lancée par l’équipe des inspecteurs qui, au terme de sa mission de contrôle, avait stigmatisé les minorations systématiques des droits dûs à l’Etat dans la taxation, les incohérences dans le traitement des dossiers ainsi que dans les procédures de délivrance des titres immobiliers et le manque de maîtrise de la loi foncière quant aux règles de compétences.

Aimé Molendo Sakombi dit viser à travers ce séminaire l’amélioration de la gouvernance foncière sur toute l’étendue du territoire et plus particulièrement dans la province du Kongo-Central, gangrenée par plusieurs conflits fonciers, immobiliers et dont les règlements administratifs nécessitent une mise à niveau adéquate et des pratiques administratives à la hauteur des différents défis.

« Pendant ces quatre jours, chacun de vous aura l’avantage de rajouter sur ses connaissances certaines notions pour la bonne gouvernance foncière et je vous invite de vous en approprier à travers les différents échanges d’expériences qui feront l’objet des débats après présentations des thèmes retenus, dans le but d’améliorer et de rendre performant, nos pratiques administratives et les conformés me aux textes légaux et règlementaires existants. Ce sera également une opportunité pour échanger les expériences, combler les lacunes constatées et maîtriser les différents modes de taxation des recettes dues au Trésor Public comme celles de vos provinces respectives », a déclaré Aimé Molendo Sakombi devant l’assistance dans son allocution de circonstance.

Illustration

Il dit souhaiter à l’issue de ce séminaire que l’administration foncière puisse projeter avec la collaboration du Gouvernement Provinciale un Calendrier sur la campagne de conversion des titres vers la numérisation du Cadastre Foncier et Immobiliers.

« Au demeurant, cette numérisation du Cadastre nous permettra de mettre fin à la thésaurisation des terres en RDC par des grands Concessionnaires Fonciers qui désormais devront se soumettre aux exigences de la Loi Foncière quant à la mise en valeur des terres et au paiement des redevances ordinaires. En sus, cette démarche permettra à la République de Constituer des réserves foncières dans chaque province pour les projets de développements devant attirés les investisseurs internes et externes », a-t-il fait savoir.

Et d’ajouter :

« C’est dans cet optique que, dans la ligne droite de la vision du Chef de l’Etat, Félix-Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO, que notre objectif après ce séminaire sera d’améliorer les recettes de l’Etat, d’optimiser les rendements du personnel administratif, de mettre en exécution les projets de Bancarisation obligatoire sur toutes les opérations foncières et immobilières, en ce qui concerne les Mutations, les prêts et hypothèques bancaires de plus 10.000$ de transaction afin de recouvrer sans désemparer les droits proportionnels qui reviennent à l’Etat Congolais. Ce qui va mettre fin aux pratiques de minoration des frais dus à l’Etat, et permettre d’augmenter substantiellement les ressources générées par notre Administration »

Cet atelier de 4 jours intervient près de deux mois après l’atelier des cadres et agents de l’administration foncière des provinces issues du démembrement de l’ex grand Katanga ; à savoir le Haut-Katanga, le Lualaba, le Haut-Lomami et le Tanganyika.

Clément MUAMBA actualité.cd

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

RDC : Vers une réforme pour mieux encadrer le secteur minier et pétrolier

Face à l'impact croissant de la fraude dans les secteurs minier et pétrolier, le gouvernement congolais envisage des réformes significatives pour sécuriser ses recettes et soutenir les projets de développement. Lors d'une récente réunion, le ministre de l'Économie nationale, Daniel Mukoko Samba, a détaillé les nouvelles stratégies mises en place pour remédier aux pertes financières liées à ces pratiques.

RDC : Interdiction temporaire des importations de bières et boissons gazeuses pour renforcer l’industrie locale

Le gouvernement congolais, par l'intermédiaire du ministre du Commerce extérieur, Julien Paluku, a instauré une interdiction temporaire de l'importation des bières et boissons gazeuses. Cette mesure, effective à partir du 26 juin pour une durée de 12 mois, marque une étape importante dans la politique économique visant à promouvoir la production locale.

Prison centrale de Makala : plus de 15 000 détenus pour une capacité de 1 500

La prison centrale de Makala, située à Kinshasa, est le théâtre de conditions de détention préoccupantes. Conçue pour accueillir 1 500 personnes, elle abrite aujourd'hui plus de 15 000 détenus, une situation qui exacerbe la surpopulation et engendre des...