De l’ombre à la...

Dans un contexte où les tensions politiques et sociales sont palpables en République Démocratique du Congo (RDC), les récentes révélations judiciaires concernant la tragique disparition de Chérubin Okende ont suscité une vague d'émotions et de réactions au sein de la population. Au cœur de ces tourments, un citoyen burundais partage ses réflexions et met en garde contre les dangers d'une manipulation médiatique susceptible d'aggraver la situation.

Bintou Keita en visite...

Dans le cadre d'une mission délicate, Bintou Keita, la Représentante spéciale du Secrétaire général de l'ONU pour la République Démocratique du Congo (RDC), a posé ses valises à Mikenge, situé dans le territoire de Mwenga au Sud-Kivu, ce jeudi 29 février. Ce déplacement s'inscrit dans le processus d'évaluation de l'application d'un plan de désengagement stratégique de la Mission de l'Organisation des Nations Unies pour la stabilisation en RDC (Monusco)

Nouvelle vague de violence...

Dans une récente montée de tension au Nord-Kivu, la région de Masisi a été le théâtre d'une tragédie humaine ce vendredi 1er mars 2024, suite à des bombardements attribués aux rebelles du M23/RDF. Ces attaques ont semé la terreur parmi la population, entraînant la mort de trois personnes et laissant plusieurs autres blessées.

Kinshasa accueille une session...

Dans la capitale de la République démocratique du Congo, Kinshasa, le parti politique Engagement pour la Citoyenneté et le Développement (ECIDé), dirigé par l'opposant Martin Fayulu, a inauguré ce vendredi 1er mars 2024, une session extraordinaire de son conseil national. Cette réunion de haut niveau, prévue pour s'étendre jusqu'au 4 mars
AccueilA la UneSextape des élèves...

Sextape des élèves de St Georges : La ministre du Genre rappelle que la pornographie mettant en scène les enfants est une infraction

Les réactions continuent de tomber en République démocratique du Congo au sujet de la sextape des élèves du Collège Saint Georges, qui fait couler beaucoup d’encre et de salive.

La dernière en date est celle de la ministre du genre, famille et enfant, Gisèle Ndaya Luseba. Dans sa communication de ce jeudi 09 septembre 2021, elle a affirmé que la publication de ces vidéos est un acte « immoral qui relève d’une bassesse intolérable ».

Sans aller par le dos de la cuillère, Gisèle Ndaya a interpellé les acteurs impliqués dans la protection et la promotion des droits des enfants sur leurs responsabilités.

Dans la foulée, ce membre du gouvernement Sama Lukonde rappelle que la pornographie mettant les enfants en scène est une infraction au terme de l’article 174 du code pénal congolais.

« Quiconque aura fait que toute représentation par quelques moyens que ce soit, de ces enfants s’adonnant à des activités sexuelles ou toute représentation des organes sexuels des enfants, sera punis de 5 à 10 ans d’emprisonnement », a-t-elle prévenu tout en appelant à des enquêtes judiciaires pour établir la lumière sur cette « délinquance juvénile ».

La ministre du Genre, Famille et Enfant, fait remarquer également à l’opinion qu’il est du devoir des adultes de protéger tous les enfants de la République démocratique du Congo.

« Je rappelle à l’opinion congolaise qu’il est du devoir des adultes de protéger les enfants. De même qu’il est de l’intérêt supérieur des enfants en ce que les droits des enfants quant à leur scolarité et leur réputation soient protéger dans toute réaction et ou décision à prendre », a-t-elle conclu.

Pour rappel, ces élèves ont été définitivement exclus du Collège Saint Georges. Ils ne peuvent plus être inscrits dans d’autres écoles catholiques du pays.

7sur7.cd

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

De l’ombre à la lumière : leçons burundaises sur la manipulation médiatique en RDC

Dans un contexte où les tensions politiques et sociales sont palpables en République Démocratique du Congo (RDC), les récentes révélations judiciaires concernant la tragique disparition de Chérubin Okende ont suscité une vague d'émotions et de réactions au sein de la population. Au cœur de ces tourments, un citoyen burundais partage ses réflexions et met en garde contre les dangers d'une manipulation médiatique susceptible d'aggraver la situation.

Bintou Keita en visite à Mikenge pour superviser le plan de retrait progressif de la Monusco

Dans le cadre d'une mission délicate, Bintou Keita, la Représentante spéciale du Secrétaire général de l'ONU pour la République Démocratique du Congo (RDC), a posé ses valises à Mikenge, situé dans le territoire de Mwenga au Sud-Kivu, ce jeudi 29 février. Ce déplacement s'inscrit dans le processus d'évaluation de l'application d'un plan de désengagement stratégique de la Mission de l'Organisation des Nations Unies pour la stabilisation en RDC (Monusco)

Nouvelle vague de violence au Nord-Kivu : L’escalade du conflit avec le M23 fait des victimes civiles

Dans une récente montée de tension au Nord-Kivu, la région de Masisi a été le théâtre d'une tragédie humaine ce vendredi 1er mars 2024, suite à des bombardements attribués aux rebelles du M23/RDF. Ces attaques ont semé la terreur parmi la population, entraînant la mort de trois personnes et laissant plusieurs autres blessées.