Contrôle des FARDC à...

Les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) ont réussi à maintenir le contrôle de la localité stratégique de Kanyamahoro, contrecarrant ainsi les tentatives infructueuses de la coalition RDF/M23 de s'emparer de la position. Cette information a été confirmée par le porte-parole militaire du Nord Kivu.

Tensions régionales : Le...

Le représentant permanent du Rwanda aux Nations Unies, Ernest Rwamucyo, a soulevé des inquiétudes majeures lors d'une récente intervention devant le Conseil de sécurité. Il a accusé le Burundi et la République démocratique du Congo (RDC) de chercher à provoquer un changement de régime au Rwanda.

Chérubin Okende : L’Union...

Au cours de la 173e session du Comité des droits de l'homme des parlementaires de l'Union interparlementaire, tenue du 23 janvier au 08 février, une exigence sans équivoque a été adressée aux autorités congolaises.

Repositionnement des Combats dans...

Goma, RDC - Ce mercredi 21 février, les bruits sourds des affrontements ont une fois de plus secoué la région instable du Nord-Kivu, mettant en scène la coalition des Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) et Wazalendo contre les rebelles du M23, appuyés par l'armée rwandaise.
AccueilA la UneLe gouvernement s’engage...

Le gouvernement s’engage pour une rentrée scolaire 2021-2022 apaisée

Le Premier ministre, Jean-Michel Sama Lukonde, a présidé, vendredi 24 septembre 2021, par visioconférence, la 21ème session de la réunion du Conseil des ministres, au cours de laquelle il a épinglé dans sa communication le chapitre relatif à la rentrée scolaire 2021-2022.

A cet effet, dans la perspective d’une rentrée scolaire fixée le lundi 4 octobre prochain, le Premier ministre Sama Lukonde a engagé le gouvernement en faveur d’une reprise des cours « apaisée » à travers le pays y compris dans des zones sinistrées où il faudra éviter les dysfonctionnements.

Aussi, les ministres sectoriels concernés ont été encouragés à tout mettre en œuvre pour l’atteinte de cet objectif.

En outre, le chef du gouvernement a rappelé aux membres du gouvernement les grandes lignes du message du Président de la République Félix Tshisekedi qui s’est principalement articulé autour de quatre (4) points, à savoir :

1. La situation sanitaire internationale marquée par la pandémie de la Covid-19 ainsi que ses effets sur le plan humanitaire et l’économie mondiale,

2. La situation politique en Afrique et en République Démocratique du Congo en particulier,

3. Les perspectives économiques dans le monde, en Afrique et en RDC,

4. Ainsi que la situation sécuritaire en Afrique et en République Démocratique du Congo.

Il a souligné que le Président de la République a salué les efforts entrepris par les Etats africains pour lutter contre la pandémie à COVID-19 qui, en plus d’avoir emporté des nombreuses vies humaines, a perturbé le fonctionnement de l’économie mondiale.

ACP

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Contrôle des FARDC à Kanyamahoro : La Coalition RDF/M23 Déjouée

Les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) ont réussi à maintenir le contrôle de la localité stratégique de Kanyamahoro, contrecarrant ainsi les tentatives infructueuses de la coalition RDF/M23 de s'emparer de la position. Cette information a été confirmée par le porte-parole militaire du Nord Kivu.

Tensions régionales : Le Rwanda accuse le Burundi et la RDC de soutenir une coalition militaire menaçante

Le représentant permanent du Rwanda aux Nations Unies, Ernest Rwamucyo, a soulevé des inquiétudes majeures lors d'une récente intervention devant le Conseil de sécurité. Il a accusé le Burundi et la République démocratique du Congo (RDC) de chercher à provoquer un changement de régime au Rwanda.

Chérubin Okende : L’Union interparlementaire réclame transparence et justice

Au cours de la 173e session du Comité des droits de l'homme des parlementaires de l'Union interparlementaire, tenue du 23 janvier au 08 février, une exigence sans équivoque a été adressée aux autorités congolaises.