Félix Tshisekedi approuve les...

Lors du briefing habituel du jeudi 22 février, organisé par le porte-parole du gouvernement Patrick Muyaya, le président Félix Tshisekedi a abordé la question critique de la fuite des capitaux dans le secteur de la sous-traitance vers l'étranger, au détriment des entrepreneurs congolais.

Des bombardements ravagent la...

La nuit du jeudi 22 février 2024 restera à jamais gravée dans les mémoires des habitants de Sake, une paisible cité de la province du Nord-Kivu, voisine de Goma. La quiétude de cette communauté a été brisée par des actes d'une violence inouïe, alors que les bombardements perpétrés par la coalition M23_RDF ont semé la terreur et le chaos.

Maisons et écoles emportées...

La province de Tanganyika, au cœur de la République Démocratique du Congo, est confrontée à une catastrophe humanitaire alors que des pluies torrentielles ont engendré des inondations dévastatrices, laissant plusieurs familles sans toit dans la région de Manono.

Félix Tshisekedi dénonce :...

Dans une déclaration qui a captivé l'attention nationale, le président Félix Tshisekedi a récemment exprimé sa préoccupation quant à l'état de la justice congolaise, la qualifiant de "malade". Cette prise de position intervient suite à l'arrestation controversée du journaliste Stanis Bujakera, figure influente sur les réseaux sociaux, accusé d'avoir publié un article qu'il n'a pas rédigé.
AccueilA la UneContrats chinois :...

Contrats chinois : 825 millions USD seulement décaissés sur 3 milliards USD des infrastructures.

Les contrats entre le consortium regroupant les entreprises chinoises et le gouvernement de la RDC, sont à l’heure de la revisitation, suite à son exécution incorrecte.

La décision émanait du chef de l’Etat, Félix-Antoine Tshisekedi qui avait enjoint lors de la 19e réunion du conseil des ministres, le ministre d’Etat en charge des Infrastructures et Travaux Publics, Alexis Gizaro Muvuni et Mme la  ministre des Mines, Antoinette N’Samba Kalambayi, de procéder à l’évaluation de ces contrats et faire rapport lors de la 21e réunion.

Aussi, faisant l’état des lieux de l’exécution technique et financière de ces contrats sino-congolais, le ministre d’Etat, ministre des Infrastructures et Travaux Publics a révélé que sur un financement prévu de 3 milliards USD pour les infrastructures, le montant investi par la partie chinoise se chiffre à 825 millions USD (intérêts non compris) seulement. Ce qui dégage un taux d’exécution de 27,5% de ce deuxième volet desdits contrats.

Selon le ministre d’Etat en charge des Infrastructures et Travaux Publics, Alexis Gizaro, ce montant a été affecté à l’exécution de 40 projets dont 27 sont achevés et 13 en cours d’exécution.

Un programme séquencé en six phases a été proposé pour le décaissement du solde de deux (2) milliards USD restants sur la période 2021-2025. D’où, la nécessité de libérer les tranches de 150 millions USD prévues pour 2021 et 300 millions USD pour 2022, a-t-il poursuivi.
Le numéro un des Infrastructures et Travaux Publics en RDC, a aussi suggéré au conseil des ministres, de convaincre l’entreprise Sicomines SA, au regard des flux de trésorerie enregistrés, à revoir son plafonnement du financement des projets d’infrastructures actuellement chiffré à 1,053 milliard USD.

Pour sa part, la ministre des Mines, Antoinette N’Samba, s’est penchée sur l’exécution technique et financière du projet minier concerné par le partenariat sino-congolais. A ce sujet, environ 2,454 milliards USD ont été jusqu’alors effectivement investis sur un financement prévu de 3,2 milliards USD, soit un taux d’exécution de 77%.

En ce qui concerne les problèmes majeurs d’ordre juridique, technique et financier constatés dans la convention de collaboration, la ministre des Mines a suggéré notamment une évaluation de l’exécution du projet minier par une Commission interministérielle pour déterminer les dépenses engagées dans la mise en œuvre du projet et de se rendre compte du taux réel de l’exécution de la convention, en vue d’envisager le futur. Une commission a été instituée pour soumettre les conclusions de ces travaux au conseil des ministres dans deux semaines.

José Wakadila congo-press/Bisonews

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Félix Tshisekedi approuve les efforts de Miguel Kashal à la tête de l’ARSP

Lors du briefing habituel du jeudi 22 février, organisé par le porte-parole du gouvernement Patrick Muyaya, le président Félix Tshisekedi a abordé la question critique de la fuite des capitaux dans le secteur de la sous-traitance vers l'étranger, au détriment des entrepreneurs congolais.

Des bombardements ravagent la cité de Sake : la terreur s’abat sur les habitants

La nuit du jeudi 22 février 2024 restera à jamais gravée dans les mémoires des habitants de Sake, une paisible cité de la province du Nord-Kivu, voisine de Goma. La quiétude de cette communauté a été brisée par des actes d'une violence inouïe, alors que les bombardements perpétrés par la coalition M23_RDF ont semé la terreur et le chaos.

Maisons et écoles emportées par les eaux à Manono, Tanganyika : Une crise humanitaire imminente

La province de Tanganyika, au cœur de la République Démocratique du Congo, est confrontée à une catastrophe humanitaire alors que des pluies torrentielles ont engendré des inondations dévastatrices, laissant plusieurs familles sans toit dans la région de Manono.