Des remerciements depuis la...

Suite à une maladie non divulguée, Salomon Idi Kalonda, éminent conseiller spécial de Moise Katumbi et figure de l'opposition, a manifesté sa reconnaissance envers les personnes qui ont contribué à son évacuation sanitaire vers la Belgique

Attaques de CODECO en...

La province de l'Ituri reste une zone de conflit actif, particulièrement touchée par les activités de la milice CODECO. Dernièrement, une série d'attaques brutales a conduit à la mort d'au moins 16 civils, dont un chef de village, dans le secteur des Banyali Kilo.

Diplomates de l’ONU et...

Le Nord-Kivu, région souvent éclipsée sur la scène internationale, se trouve au cœur d'une mission diplomatique prioritaire cette semaine, avec l'arrivée à Goma d'une importante délégation comprenant des représentants de seize États membres de l'ONU

Affaire Bukanga-Lonzo : Détournement...

Le report du procès concernant le détournement présumé des fonds du parc agro-industriel de Bukanga-Lonzo au 22 juillet 2024, annoncé lors de l'audience du 18 avril par la Cour constitutionnelle...
AccueilA la UneNouvel Élan de...

Nouvel Élan de Muzito à Mboso : « C’est l’argent du contribuable de notre peuple qui lui donne cette folie »

Blanchard Mongomba, secrétaire général du parti politique Nouvel Élan, a, dans une interview accordée à 7SUR7.CD ce lundi 27 septembre 2021, qualifié d’ivresse le discours de Christophe Mboso, président de l’Assemblée nationale, devant la population de la Tshangu.

À en croire le SG du parti cher à Adolphe Muzito, c’est l’argent du contribuable du peuple congolais qui donne la folie à Mboso de raconter ce qu’il pense être vrai.

« Je crois que l’ivresse du lait peut amener jusqu’à se tromper de son état peut importe la situation dans laquelle ou le milieu dans lequel, on se trouve. Monsieur Mboso ne peut pas vous dire hier avant qu’il ne soit nommé en contre partie à la propagande qu’il fait aujourd’hui pour Monsieur Tshilombo, qu’il pouvait se présenter au même endroit où il a tenu son meeting-là, pour dire les choses qu’il est en train de dire aujourd’hui. Donc, je crois que c’est l’argent du contribuable de notre peuple qui lui donne cette folie de raconter ce qu’il pense dire et ce qu’il pense être vrai », a déclaré Blanchard Mongomba.

Il a, en outre, rappelé au speaker de la chambre basse du parlement que la population ne fera plus confiance en sa personne et à son chef Félix Tshisekedi.

« Mais nous lui disons simplement que le peuple congolais qui croupit dans la misère sait qu’il ne peut jamais faire confiance ni à lui, ni à son chef parce que ce que le peuple attendait de l’alternance politique qui a été voulu par la population, n’a pas eu lieu simplement parce que Monsieur Mboso et son chef se complaisent à se remplir des poches au lieu de travailler pour l’intérêt de la Nation », a-t-il insisté. 

Il sied de rappeler que lors de son meeting devant la population de la Tshangu dimanche dernier, Christophe Mboso avait demandé à cette dernière de faire attention à la manipulation de certains acteurs politiques qui organisent des marches contre les institutions du pays.

Roberto Tshahe 7sur7.cd

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Des remerciements depuis la Belgique: Salomon Idi Kalonda reconnaît le soutien durant sa convalescence

Suite à une maladie non divulguée, Salomon Idi Kalonda, éminent conseiller spécial de Moise Katumbi et figure de l'opposition, a manifesté sa reconnaissance envers les personnes qui ont contribué à son évacuation sanitaire vers la Belgique

Attaques de CODECO en Ituri : 16 civils tués et des questions sur l’efficacité de l’état de siège

La province de l'Ituri reste une zone de conflit actif, particulièrement touchée par les activités de la milice CODECO. Dernièrement, une série d'attaques brutales a conduit à la mort d'au moins 16 civils, dont un chef de village, dans le secteur des Banyali Kilo.

Diplomates de l’ONU et de l’UE évaluent les besoins humanitaires à Goma

Le Nord-Kivu, région souvent éclipsée sur la scène internationale, se trouve au cœur d'une mission diplomatique prioritaire cette semaine, avec l'arrivée à Goma d'une importante délégation comprenant des représentants de seize États membres de l'ONU