AccueilA la UneDestitué et bloqué...

Destitué et bloqué à Kinshasa depuis plusieurs mois : Richard Muyej à la porte d’entrée de l’UDPS !

Le gouverneur destitué du Lualaba, l’ultra Kabiliste Richard Muyej, est à la porte d’entrée de l’UDPS. Cet ancien ministre de l’intérieur de Joseph Kabila et haut cadre du PPRD a été reçu, pour se faire, par Augustin Kabuya, secrétaire général de l’UDPS/Tshisekedi pour les “formalités d’usage”, apprend-on d’une source crédible.

Contacté, par ailleurs, par la rédaction, ni le porte-parole de l’UDPS, ni l’entourage de l’ancien gouverneur n’ont voulu en dire plus.
 » Ils se sont rencontrés et ont échangés dans un climat patriotique « , nous a t-on affirmé.

Avant Muyej, un autre PPRD, Atou Matubwana, gouverneur du Kongo central (actuellement poursuivi par la justice pour détournement présumé) avait aussi rejoint l’UDPS après sa destitution.

24sur24.cd

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

RDC : Vers une réforme pour mieux encadrer le secteur minier et pétrolier

Face à l'impact croissant de la fraude dans les secteurs minier et pétrolier, le gouvernement congolais envisage des réformes significatives pour sécuriser ses recettes et soutenir les projets de développement. Lors d'une récente réunion, le ministre de l'Économie nationale, Daniel Mukoko Samba, a détaillé les nouvelles stratégies mises en place pour remédier aux pertes financières liées à ces pratiques.

RDC : Interdiction temporaire des importations de bières et boissons gazeuses pour renforcer l’industrie locale

Le gouvernement congolais, par l'intermédiaire du ministre du Commerce extérieur, Julien Paluku, a instauré une interdiction temporaire de l'importation des bières et boissons gazeuses. Cette mesure, effective à partir du 26 juin pour une durée de 12 mois, marque une étape importante dans la politique économique visant à promouvoir la production locale.

Prison centrale de Makala : plus de 15 000 détenus pour une capacité de 1 500

La prison centrale de Makala, située à Kinshasa, est le théâtre de conditions de détention préoccupantes. Conçue pour accueillir 1 500 personnes, elle abrite aujourd'hui plus de 15 000 détenus, une situation qui exacerbe la surpopulation et engendre des...