AccueilA la UneKinshasa : le...

Kinshasa : le Chef de protocole de la Maison civile du Chef de l’Etat et ses 5 enfants meurent dans un incendie

Un incendie s’est déclaré dans une maison, dans la nuit du vendredi 27 au samedi 28 novembre, sur l’avenue Nzadi, dans la commune de Ngaba, causant la mort de 6 personnes. Il s’agit de Mr Alpha Ntumba Katala, Chef de protocole et des Relations publiques de la maison civile du Chef de l’État et ses cinq enfants. Alors en plein sommeil, la famille Ntumba a été surprise, aux alentours de 3h du matin, par un incendie dont l’origine reste encore inconnue.

Selon les temoins, seules sont en vie l’épouse et sa fille qui avaient passé nuit pour la prière à la paroisse catholique Saint Laurent, non loin de leur domicile.

D’après les mêmes témoins, 3 corps complètement calcinés ont été trouvés après que le feu a diminué aux environs de 5 heures du matin. Les autres corps sont toujours recherchés, rapportent les témoins.

Djodjo Vondi

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Nicolas Kazadi de retour à Kinshasa après un séjour en France

Nicolas Kazadi, l’ancien ministre des Finances, est de retour à Kinshasa depuis le 22 juillet, après un séjour en France. Cette visite avait été validée par le parquet général près la Cour de cassation pour des raisons humanitaires, mais son retour est étroitement surveillé dans le contexte des accusations en cours.

Nouveau report dans l’affaire Bukanga Lonzo : prochaine audience en novembre

La saga judiciaire de Bukanga Lonzo connaît un énième rebondissement. Ce lundi, Dieudonné Kamuleta, président de la Cour constitutionnelle, a annoncé le report de l'audience au 11 novembre 2024. Cette décision a été motivée par une demande de renvoi de Christo Stephanus Grobler pour des raisons de santé, ainsi que par des changements prévus dans la composition des membres de la Cour.

Régulation des lieux de culte en RDC : l’Église du Réveil du Congo réagit aux nouvelles directives

L'Église du Réveil du Congo (ERC) a apporté des clarifications importantes concernant les nouvelles mesures réglementaires sur l'implantation des lieux de culte. L'archevêque-président de l'ERC, Ejiba Yamapia Evariste, a souligné que la restriction de ne pas installer une église à moins de 500 mètres d'une autre ne concerne que les nouvelles constructions et non les établissements existants.