AccueilA la UneUDPS : Augustin...

UDPS : Augustin Kabuya s’oppose à la méthode de Victor Wakwenda d’isoler les dirigeants nommés par Kabund

Accusé par quelques membres du parti de bloquer l’installation du Triumvirat pour diriger l’Union pour la démocratie et le progrès social (Udps) après le départ de Jean-Marc Kabund, Augustin Kabuya affirme qu’il ne s’oppose pas au directoire mais plutôt à Victor Wakwenda qui envisage le départ des cadres du parti nommés par l’ancien président a.i du parti.

Il a apporté ces éclaircissements au cours de la matinée politique organisée mercredi 2 mars, au siège du parti.

« Papa Wakwenda souhaite que toutes les décisions prises par Jean-Marc Kabund puissent tomber, donc il veut que tous les ministres, mandataires, ligue des femmes , ligue des jeunes et d’autres dirigeants du parti puissent être mis de côté, ce n’est pas possible. Nous devons prôner l’unité du parti et non la division », a déclaré Augustin Kabuya.

Concernant les négociations avec d’autres partenaires de l’Union sacrée pour la désignation des candidats gouverneurs, Augustin Kabuya a fait savoir à la base qu’il ne mène pas ces négociations en électron libre mais sous la direction de la hiérarchie.

« Je ne suis pas un électron libre, je fais le rapport de mon travail à qui de droit. Le jour où il constatera mon incompétence, il me mettra de côté mais jusque-là, il est satisfait de mon travail », a martelé Augustin Kabuya.

Il faut souligner que la matinée politique animée par Augustin Kabuya en face des combattants était une communication consacrée entièrement aux problèmes internes qui tourmentent la vie quotidienne du parti présidentiel.

Daniel Aloterembi
congo-press.com

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Kinshasa : Daniel Bumba, nouveau gouverneur, sollicite un crédit de 200 millions USD chez FirstBank DRC

À peine installé en tant que nouveau Gouverneur de Kinshasa, Daniel Bumba a rapidement pris des mesures audacieuses pour pallier le déficit budgétaire hérité à l'Hôtel de Ville. Face à des caisses vides, il a engagé des discussions avec FirstBank DRC SA en vue d'obtenir un crédit substantiel de 200 millions USD pour financer ses premiers grands projets de développement urbain.

Koffi Olomidé : Entre liberté d’expression et responsabilité sociale

La récente apparition de Koffi Olomidé au « Panier The Morning Show » de la RTNC a ravivé le débat sur la liberté d'expression et la responsabilité sociale des personnalités publiques en République Démocratique du Congo. Lors de son intervention, le célèbre artiste congolais a suscité la controverse en commentant la situation sécuritaire dans l'Est du pays, notamment l'avancée des troupes du M23 et les tensions frontalières avec le Rwanda.

RDC : Jacky Ndala, derrière Corneille Nangaa à la messe, une alliance inattendue ?

Lors d'une messe dominicale à la paroisse Saint Aloïs, située dans le territoire de Rutshuru sous contrôle de l'armée rwandaise, une présence intrigante a attiré l'attention : celle de Jacky Ndala, ancien coordonnateur national de la jeunesse d'Ensemble pour la République. Il était vu derrière Corneille Nangaa, ancien président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), suscitant des spéculations sur un possible ralliement à une nouvelle cause.