AccueilA la UneLa ministre du...

La ministre du Portefeuille désigne des nouveaux mandataires à la Regideso, Sctp, Sonahydroc et Cobil

La ministre d’Etat, ministre du Portefeuille, Adèle Kahinda, a signé un arrêté portant nomination des nouveaux mandataires dans quatre entreprises publiques. Il s’agit de la SCTP SA, REGIDESO SA, Cobil SA et SONAHYDROC SA.

La décision de la ministre du Portefeuille Kahinda fait suite aux observations et recommandations faites par l’Inspection générale des Finances (IGF) lors de ses missions d’audits qui avaient été menées au sein de la SCTP sur la gestion de la société et la bonne gouvernance. Aux termes de ces missions, il a été constaté une gestion calamiteuse caractérisée par la surfacturation des services.

Ci-dessous, la liste des nouveaux mandataires désignés par la ministre du Portefeuille :

– COBIL SA : Jean-Marie Kiwele Kasyubwe Directeur Général ad intérim. Olivier Okunda Kasongo, Directeur Général Adjoint ad intérim ;

– Regideso SA : Ntaku Salabiaku, Directeur Général ad intérim. Danielle Kapile Sambwe Directeur Général Adjoint intérim ;

– SCTP SA : Martin Lukusa Tshibangu Directeur Général ad intérim. Jean-Pierre Bambi Nzita Directeur Général Adjoint ad intérim ;

– SONAHYDROC SA : Sylvie Ntanzambi Buzitu Directeur Général ad intérim. Louis Gérard Vununu Di Makwala Directeur Général Adjoint ad intérim.

La Rédaction
congo-press

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

RDC : nouveaux affrontements entre les FARDC et le M23 à Rutshuru

Ce dimanche, le territoire de Rutshuru a de nouveau été le théâtre de violents combats entre les Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) et les rebelles du M23

Kwamouth : attaque armée sur la rivière Kasaï, un bandit recherché s’empare d’une embarcation

Une nouvelle attaque armée a eu lieu jeudi sur la rivière Kasaï, près du village Mpwaka. Un bandit bien connu sous le nom de "Ferre"

Assemblée nationale : un nouveau chapitre politique s’ouvre

Après l'installation du bureau définitif de l'Assemblée nationale, la sortie de la nouvelle équipe gouvernementale semble imminente. Deux mois après la nomination de la Première ministre Judith Suminwa